Ces personnalités belges d'origine italienne

Ce sont des personnalités belges mais elles ont un lien fort avec l'Italie souvent le lieu de leur naissance, celui de leurs parents, voire de leurs grands-parents. Voici 10 artistes, sportifs ou hommes politiques belges d'origine italienne qui ont d'ores et déjà marqué notre petit pays.

Et vous, quelle est votre personnalité belgo-italienne préférée?

Une info ? Un évènement ? Alertez-nous ! Suivez-nous sur Facebook !

Sandra Kim

De son vrai nom Sandra Caldarone, Sandra Kim est née à Montegnée près de Liège. Elle est issue de la troisième génération de l'immigration italienne. Sa famille est originaire des Abruzzes et plus précisément de la Province de Chieti, en Italie centrale. Elle n'a alors que 13 ans lorsqu'elle remporte l'Eurovision en 1986 et n'est pas encore Belge. Ce n'est qu'à 18 ans qu'elle en prendra la nationalité.

Salvatore Adamo

Salvatore Adamo est véritablement un produit de l'immigration italienne. Né à Comiso en Sicile en 1943, il arrive en Belgique à l'âge de 3 ans. Son père est venu chercher du travail à la mine. Il grandit à Jemappes dans la région de Mons. Ce n'est qu'en 2004 qu'Adamo devient belge. Jusque là, il était impossible de cumuler deux nationalités et par respect pour son père, il refusait de perdre son passeport italien. La loi ayant évoluée, Salvatore Adamo est naturalisé.

Frédéric François

C'est en Sicile qu'est né en 1950 Frédéric François, de son vrai nom Francesco Barracato. Son père est mineur, c'est d'ailleurs pour cela que la famille s'installe dans la région de Liège. Le chanteur n'a alors qu'un an et demi. Il habite dans un coron, dans une petite habitation face au charbonnage à Tilleur. Enfant, il appréciait déjà la musique. Il aimait écouter les chants napolitains de son père qui apportaient selon-lui un peu de soleil dans la maison. Tout au long de sa vie, l'Italie a été présente. C'est d'ailleurs au Café Sicilien à l'âge de 10 ans, que Frédéric François chante pour la première fois en public.

Claude Barzotti

Le chanteur Claude Barzotti est né à Châtelineau dans la province du hainaut en 1953 sous le nom de Francesco Barzotti. Il ne grandit pas chez nous mais à Villarosa en Sicile ainsi qu'au Luxembourg. Ce n'est qu'à l'âge de 18 ans qu'il s'installe en Belgique. Très attaché à ses racines italiennes, sa chanson intitulée "Le rital" lui vaudra son plus grand succès!

Frank Michael

Il s'appelle en réalité Franco Gabelli et est né à Parme en 1947. Lorsqu'il a trois ans, ses parent immigrent en Belgique. C'est à Seraing dans la province de Liège qu'ils s'installent. Frank Michael fait sa carrière chez nous mais aussi dans d'autres pays d'Europe et notamment en Italie. Il chantera d'ailleurs cette chanson intitulée "Italia for ever".

Lara Fabian

La chanteuse est belgo-canadienne mais sa maman est sicilienne. Quant à son père, il est flamand. Lara Fabian est le fruit d'une immigrée italienne et d'un Belge. Elle a néanmoins vécu en Italie à Catane, au pied du volcan Etna durant les cinq premières années de sa vie.

Franco Dragone

C'est pour le travail que la famille Dragone vient s'installer à La Louvière. Le père est employé dans le charbonnage et puis dans la siderurgie. Il est ouvrier aux aciéries Lesquin à Haine-sur-Pierre. Né en Italie en Campanie, Franco arrive en Belgique à l'âge de sept ans.

Elio Di Rupo

C'est sans aucun doute l'un des italiens les plus célèbres de Belgique. Il est né à Morlanwelz-Mariemont, quatre ans après l'arrivée de ses parents originaires des Abruzzes. Une grande partie de sa famille y habite encore. Il fait leur fierté. Elio Di Rupo est sans conteste l'un des meilleurs représentants de la réussite de l'immigration italienne. Il est ce fils d'immigrés, originaire d'un milieu plutôt modeste, qui se sera hisser au plus haut niveau de pouvoir de notre pays en devenant Premier ministre.

Silvio Proto

Le gardien du R.S.C Anderlecht est né en 1985 à Charleroi mais sous la nationalité italienne. Il n'est devenu Belge que deux ans plus tard.

Enzo Scifo

Alors qu'il joue déjà à Anderlecht, Enzo Scifo né à La Louvière de parents italiens demande la nationalité belge en 1986. Il espère ainsi pouvoir rejoindre les Diables Rouges. Très attaché à ses origines italienne, il dira néanmoins à La Libre Belgique en 2002: "Si l'Italie est pour moi le plus beau pays du monde, je suis fier d'être Belge et s'il y a quelque chose que je n'ai jamais regretté depuis mes 18 ans, c'est bien ma naturalisation."