Dour 7370

Après l'incendie, Bozar réajuste son calendrier et sauve ses expositions

La grande rétrospective sur l’artiste belge Roger Raveel programmée à Bozar n’accusera pas de retard à cause de l’incendie qui s’y est déclaré mi-janvier, a indiqué le centre culturel bruxellois lundi.

Comme prévu, elle sera lancée le 18 mars. D’autres expositions seront déplacées à une date ultérieure et certaines expositions actuelles seront prolongées. Bozar est déjà rouvert au public.

L’incendie à Bozar suivi de dégâts des eaux considérables ont occasionné l’indisponibilité temporaire de la section sud du circuit d’expositions, en plus d’avoir endommagé l’orgue de la Salle Henry Le Boeuf. La programmation printanière a dès lors dû être réorganisée.

L’exposition Secrets de l’expert en intelligence artificielle Luc Steels (Vrije Universiteit Brussel) et le peintre belge Luc Tuymans est ainsi déplacée au 3 mars tandis que l’exposition de Jacques Moeschal débutera le 19 mai. L’exposition des Prix Henry Van de Velde n’aura, elle, pas lieu physiquement cette année, mais bien en ligne.

Quant à la rétrospective Roger Raveel, qui aurait eu 100 ans cette année, rien ne change. Il est considéré comme l’un des peintres belges les plus importants de la seconde moitié du XXe siècle, mais il se distingue radicalement de ses contemporains par un langage visuel unique, à mi-chemin entre figuration et abstraction, prenant son propre environnement comme principale source d’inspiration. À travers plusieurs volets thématiques, l’exposition (18 mars au 21 juillet 2021) retrace le long parcours artistique de Raveel, avec la présentation d’environ 150 œuvres provenant de collections privées et publiques.

Trois expositions en cours sont par ailleurs prolongées : Facing van Eyck (jusqu’au 14 mars), Primordial Earth (21 mars) et Fulu Act (8 avril).

► Toutes les informations, ainsi que les modalités de réservation des visites, sur le site web de Bozar.

Belga News