Merbes-le-Château 6567

Déconfinement culturel : l'action Still Standing For Culture tire son bilan

L'opération Still Standing For Culture, dont l'objectif était de remettre partiellement la Culture en marche, tire le bilan de cette édition qui s'est déroulée du 30 avril au 8 mai un peu partout en Wallonie et à Bruxelles.

L'opération Still Standing For Culture, dont l'objectif était de remettre partiellement la Culture en marche, tire le bilan de cette édition qui s'est déroulée du 30 avril au 8 mai un peu partout en Wallonie et à Bruxelles. En dépit des règles en vigueur et de la pression policière et politique, une centaine de lieux culturels ont accueilli un public restreint pour des spectacles ou des animations. Un acte de résistance dont le bilan est plutôt positif pour le collectif organisateur.

Ce qui ressort de cette 5e édition de Still Standing For Culture, c’est la détermination du public et des organisations culturelles. Malgré les pressions policières et de certaines communes, 131 lieux ont accueilli du public entre le 30 avril et le 8 mai. Au total, 10.000 personnes ont participé aux événements culturels proposés par les théâtres, les cinémas, les centres culturels ou encore les maisons de jeunes. 

Si la majorité des actions se sont déroulées sans encombres, Certains responsables de lieux culturels sont convoqués chez le procureur. C’est le cas notamment du théâtre de l’Ancre à Charleroi, qui a subi une descente policière il y a 10 jours lors de son show de réouverture. Le collectif Still Standing For Culture va soutenir ces acteurs dans leur action juridique, comme nous l'a confirmé le porte-parole du collectif Gwenaël Breës.

La consigne générale de l’action #StillStanding était de respecter les protocoles sanitaires qui ont fait leurs preuves l'an dernier. Si certains organisateurs ont choisi de mener leurs activités en plein air (anticipant ainsi d’une semaine la possibilité légale de réunir 50 personnes en extérieur), et que d’autres ont préféré utiliser la “jurisprudence Quentin Dujardin” en accueillant un public limité à 15 personnes en intérieur, la plupart des lieux ont appliqué les protocoles sanitaires en vigueur entre juillet et octobre derniers dans les salles. 

Pour les membres de Still Standing for Culture, le principal est que des liens se sont renoués et que la pensée collective s’est remise en marche.

Retrouvez l'article original sur Télésambre