Châtelet 6200

Wallonie : les chiens d’assistance autorisés dans les lieux publics

Les chiens d’assistance autorisé en Wallonie par le gouvernement wallon dans les lieux publics.

Les chiens d’assistance autorisé en Wallonie par le gouvernement wallon dans les lieux publics. Un décret adopté ce jeudi par la ministre de la Santé Christie Morreale. 

En Wallonie et à Bruxelles, il y a entre 150 et 200 chiens d’assistance pour personnes en situation d’handicap. Ces petits boules de poils semblent être acceptés par la société malgré des freins à leurs présences dans les lieux publics. L’UNIA (Centre interfédéral pour l'égalité des chances) a reçu 37 signalements wallons de refus d’accès aux chiens d’assistance dans le secteur de l’HORECA, de l’hospitalisation et bien d’autres. 

Face à cette situation, le décret a été approuvé ce jeudi par l’exécutif régional pour l’autorisation des chiens d’aide dans les lieux publics et les établissements de soins. 

Création d’un passeport 

Neuf associations agréées par AVIQ délivrera un « passeport chien d’assistance » certifié et formalisé avec l’identité de la personne qui s’occupe du chien. L’augmentation des interventions publiques sera de mise pour les frais d’éducation et de dressage des chiens d’assistance. Le coût de 5.000 euros par chien-guide et 3.000 euros par chiens d’aide sera augmenté à 7.500 euros. La Wallonie intervient en moyenne pour 15 à 20 chiens d’assistance par an. 

« Un chien aide à remplacer des aides matérielles, de déplacement, de sécurité apportées normalement par des personnes extérieures. La personne aidé est donc plus autonome dans les activités quotidiennes. Un chien d’assistance joue un rôle affectif, social et d’inclusion auprès de la personne présentant un handicap. Ce décret permettra de renforcer le rôle de ces chiens dans notre société. », explique la ministre Morreale à nos confrères de 7sur7. 

En prévision, des amendes pénales de 26 à 100 euros voire une peine de privation de liberté seront données en cas de non-respect du décret. 

 

Source : 7sur7

Retrouvez l'article original sur Télésambre