Châtelet 6200

Rhume des foins : comment s'en protéger et comment le distinguer du Covid-19

Avis aux personnes allergiques : après la période de dispersion de pollen d’aulne et de noisetier dans l’air, c’est au tour des graminées de se manifester. Leur saison pollinique a commencé et durera jusqu’en juillet-août. L’institut de santé publique Sciensano observe que le nombre de grains de pollen d’herbacées récoltés dans l’air augmente de jour en jour. Et cela ne risque pas de se calmer si le temps devient sec, doux et venteux.

Le site AirAllergy.be, le compte Twitter @AirAllergy et l’application mobile AirAllergy (disponible pour Android ou IOS) fournissent quotidiennement des informations sur la présence des allergènes dans l’air, dont les pollens et les spores fongiques.

Les symptômes de l’allergie au pollen sont : picotements, démangeaisons, larmoiements et rougeurs aux yeux, éternuements, nez bouché, sinus encombrés, écoulements nasaux, perte d’odorat et de goût, démangeaisons à l’arrière de la bouche et dans la gorge.

Ces symptômes peuvent être confondus aisément avec ceux d’autres maladies, dont le Covid-19. Voici un tableau comparatif des symptômes pour ces différentes maladies :

 

Ces symptômes peuvent être confondus aisément avec ceux d’autres maladies, dont le Covid-19. Voici un tableau comparatif des symptômes pour ces différentes maladies :

►►► À lire aussi : Allergiques et asthmatiques ne sont pas à risque pour le Covid-19 mais doivent contrôler leur maladie

Sciensano rappelle qu’il n’y a pas de période d’incubation pour les allergies : elles apparaissent dès que votre organisme est exposé à une certaine quantité de pollen. Si vous êtes allergique ou asthmatique, il faut continuer le traitement de fond recommandé par votre médecin.

D’autres conseils en cas de symptômes de rhume des foins :

  • Si vous êtes en voiture, gardez les fenêtres fermées
  • Portez des lunettes (solaires) afin de limiter le contact avec les yeux
  • Ne séchez pas le linge à l’extérieur
  • Lavez-vous régulièrement les cheveux
  • Nettoyez votre nez avec de l’eau physiologique ou utilisez des mouchoirs en papier que vous jetterez après utilisation
  • Evitez l’emploi de produits allergisants à l’intérieur (tabac, bougies, bâtons d’encens, produits d’entretien ou autres parfums d’intérieur)

En cas de doute, consultez votre médecin ou faites-vous tester.

A. Lechien

Retrouvez l'article original sur RTBF