Hastière 5540

Vacances de Carnaval : affluence dans les établissements hôteliers

Les établissement hôteliers ont la cote en cette semaine de Carnaval. Exemple à Anhée et à Hastière.

Situé au coeur de Maredret, le River Lodge hôtel, qui propose des chambres insolites, se porte à merveille. S'il n'affiche pas encore complet, les chambres attirent toutefois un grand nombre de visiteurs locaux ou étrangers en quête de nature. Rodolphe de Dorledot, le responsable explique: 

Les gens viennent pour se promener, pour prendre une bouffée d'air. Nous sommes le long du RAVel, ça aussi, c'est un avantage. 

Un peu plus loin toujours dans la vallée de la Meuse, le Castel des Sorbiers est lui complet jusqu'à la fin du mois de mars. Le profil des touristes est aujourd'hui le profil habituel qu'on retrouve pendant les congés comme l'explique Maxime Ramier, le directeur:  

Nous recevons beaucoup de familles qui profitent des congés pour prendre l'air et se balader. Il s'agit principalement de réservations faites en dernière minute. 

Du côté de la maison du tourisme Namur Dinant, la tendance se confirme. Même si les conditions ne sont pas idéales avec des températures fraiches, l'impossibilité de se restaurer ou d'avoir un accès facile aux sanitaires, les touristes sont au rendez-vous. Emilie Goffin, la directrice de la maison du tourisme détaille:

50% des personnes qui poussent la porte de notre réception viennent de Flandre, 20% de la région de Bruxelles-Capitale et enfin le reste viennent de Wallonie et principalement de la Province de Namur. 

Malgré le confinement qui se prolonge, les activités touristiques ouvertes et les hébergements semblent avoir pu tirer profit des ces congés. Une fois de plus, la fermeture des frontières aura ramené les Belges vers un tourisme plus local. 

Des chiffres en baisse malgré tout

Même si les chiffres de fréquentation des hôtels dans la région sont bons actuellement, le bureau économique de la Province relate une baisse de 50% du taux d'occupation entre l'année 2019 et l'année 2020. Pour compenser ces pertes, le gouvernement wallon a d'ailleurs récemment décidé d'intervenir auprès des indépendants et des entreprises actives dans le secteur hôtelier à raison de 1.000 € par chambre.

Les établissement hôteliers ont la cote en cette semaine de Carnaval. Exemple à Anhée et à Hastière.

Retrouvez l'article original sur MAtélé