Hastière 5540

Le centre de vaccination de Hastière affiche porte close

Le centre était fermé ce jeudi et le sera également ce vendredi.

Méfiance de la population

La fermeture est due au manque de candidats à la vaccination. En effet, dans ce centre, on ne vaccine qu’à l’AstraZeneca, un vaccin apparemment boudé par la population.

Le médecin coordinateur du centre, Pierre-Yves Devresse, explique que des personnes de la région de Hastière, notamment, ont préféré se faire vacciner avec des vaccins comme le Pfeiser sur Ciney et d’autres régions comme Namur Expo ou encore Fosses-la-Ville. Il précise que la problématique autour de l’AstraZeneca vient également du fait que les conditions de vaccination ont changé en fonction de l’âge, ce qui n’a pas été rassurant pour la population et certains propos, dénués de sens, sur les réseaux sociaux ont alimenté la polémique autour du vaccin.

Malgré la qualité du vaccin, la confiance de la population est rompue. Face à cette réalité, le docteur Pierre-Yves Devresse à un message à faire passer.

"Il faut regarder les chiffres et les risques. Sur des grandes populations, comme la population écossaise, qui a pu être vaccinée à l’AstraZeneca, on a pu observer sur 5 millions de personnes, que le risque de mortalité tombait, pratiquement, à zéro. De même que pour les hospitalisations et les complications sévères. Par contre, le risque d’avoir des complications avec le Covid dans les jours ou les heures qui viennent est bien réel. C’est tous les jours que nous avons des patients Covid hospitalisés et rappelons que nous tournons toujours autour des 30 décès par jour. Il n’y a pas photo, il faut se faire vacciner. Il y a urgence".

Pour ne pas gaspiller de doses, les médecins généralistes ont été appelés en renfort. Il s’agit des médecins de la commune ainsi que ceux de la commune de Rochefort. Ils ont reçu des doses pour vacciner leurs patients grabataires.300 doses partiront également vers le centre mobile de Philippeville.

 

.

 

 

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF