Hastière 5540

De nouveaux aménagements en bord de Meuse à Houx et à Godinne

À Houx et à Godinne, les bords de Meuse seront réaménagés. Les deux villages font partie des douze sites en province de Namur qui bénéficieront de cet embellissement. Dinant et Hastière en font aussi partie.

En se promenant sur l'aire de détente de Houx, on remarque des bancs en bois d'un autre âge avec l'inscription «État belge». En fait, ces bancs datent d'avant la régionalisation, dans les années 70. Le lieu a donc besoin d'un sérieux rafraîchissement. D'ici l'été 2022, ce sera chose faite puisque l'espace a été retenu pour être réaménagé par la Province de Namur. Une remise à neuf bienvenue, selon Chantal Eloin-Goetghebuer, échevine yvoirienne:

Nous sommes très contents de cet embellissement qui permettra de s'asseoir, d'avoir un vrai accès pour traverser le pont du chemin de fer, mais aussi de bénéficier d'un point de vue en hauteur sur la Meuse.

Cette aire de détente compte aussi des bancs plus récents, ceux-là seront évidemment conservés. Par ailleurs, la plaine dite «aux canards» à Godinne sera elle aussi réaménagée: le terrain de basket sera réduit, la plaine déplacée et le parking conservé. Ce dernier est indispensable pour les riverains, ajoute l'échevine:

Nous aurons du mobilier urbain pour s'asseoir et admirer la Meuse, des prairies fleuries et des arbres.

Namur, une province au fil de l'eau

L'embellissement de ces deux plaines s'inscrit dans un projet plus large: Namur, une province au fil de l'eau. Le projet est porté par la Province de Namur dans le but de redynamiser les bords de Meuse pour attirer des touristes. Cela fait déjà cinq ans qu'il est dans les cartons, comme l'explique Alexandre Colot, urbaniste du bureau économique de la province de Namur:

La volonté de la Province est de mettre en valeur les bords de Sambre et de Meuse. Elle veut favoriser le tourisme fluvial et en bord de Meuse, mais aussi rendre plus agréables ces espaces pour les riverains.

Sur les dix communes traversées par la Sambre ou la Meuse, treize sites ont été retenus pour un budget total de huit millions d'euros. Par ailleurs, Yvoir financera 20% du montant total des travaux, précise l'urbaniste:

Le projet est au stade des études techniques en vue de déposer la demande de permis fin juin. On espère que les travaux commenceront début 2022.

Dans notre arrondissement, les communes de Hastière et de Dinant sont aussi concernées par le projet, mais Yvoir est celle où le dossier est le plus avancé. Cependant, Hastière est la ville où le plus d'investissements sont prévus. En 2018, la province comptait y injecter plus de 2 millions d'euros. Néanmoins, les discussions sont encore en cours.

       >>> À lire aussi: Revalorisation des bords de Meuse: Hastière touche le gros lot!

Il ne reste plus qu'à attendre l'été 2022 pour profiter de ces nouveaux aménagements à Yvoir.

À Houx et à Godinne, les bords de Meuse seront réaménagés. Les deux villages font partie des douze sites en province de Namur qui bénéficieront de cet embellissement. Dinant et Hastière en font aussi partie.

Retrouvez l'article original sur MAtélé