Yvoir 5530

Un projet de nouvelle école pour rassembler Dorinne et Spontin

Un projet de nouvel établissement scolaire est à l'étude pour rassembler les deux écoles communales devenues inadaptées. La nouvelle implantation pourrait accueillir 180 élèves.

A Dorinne, comme à Spontin, le constat est le même: les élèves sont à l'étroit. Il faut dire que les deux bâtiments datent du 19ème siècle et ne sont plus adaptés pour accueillir dans les meilleures conditions possibles les 180 élèves des deux implantations. Christophe Gallet en est le directeur:

A Dorinne, quand je suis arrivé, il y avait une quarantaine d'élèves. Maintenant, on en a une centaine. Au fur et à mesure, on s'est donc adaptés. On a ajouté des modules, on a fait des rénovations... Mais cela ne suffit plus, les locaux ne correspondent plus à la réalité. 

Ces dernières années, Yvoir a connu une augmentation démographique, avec comme conséquence, la surpopulation de ses écoles:

Et ce n'est pas fini, quand on voit tous les projets de lotissements à venir. Il est clair qu'il va falloir faire quelque chose.

Ce quelque chose, ce n'est pas rien. La commune planche sur un projet de nouvelle école conçue pour regrouper les élèves des deux implantations sur le plateau yvoirien, précisément entre les villages de Dorinne et Spontin. Selon Chantal Eloin-Goetghebuer, l'échevine en charge de l'éducation, ce projet d'envergure est toujours en pleine réflexion:

Dans l'état actuel des choses, on n'en est absolument nulle part au niveau des esquisses ou de quoi que ce soit. Nous réfléchissons actuellement avec l'équipe pédagogique, le directeur et les conseils de participation, à ce regroupement.

Des riverains pas concertés

Mais la potentielle implantation de cette école, à proximité du quartier résidentiel du Bailoy, fait grincer les dents des riverains. Patrick Beynart en fait partie. Il se dit inquiet des futures nuisances, comme le charroi des véhicules par exemple:

Premièrement, la voirie actuelle n'est pas adaptée pour accueillir tous les véhicules des parents d'élèves. Deuxièmement, il y aura des nuisances sonores et c'est problématique, surtout quand on apprend que l'école doit être construite au fond du jardin.

Les riverains regrettent aussi le manque de concertation entre la commune et les personnes directement impactées. De son côté, l'échevine assume avoir accélérer les choses pour profiter d'un subside européen important.

L'Europe va injecter de l'argent pour des infrastructures scolaires qui ne sont plus conformes aux évolutions technologiques, numériques et énergétiques. Ce qui est complètement le cas de Dorinne et Spontin.

La constrution de cette toute nouvelle école devrait coûter aux alentours de 4.000.000 d'euros. L'échevine mise sur 2024 pour l'ouverture des classes. 

Un projet de nouvel établissement scolaire est à l'étude pour rassembler les deux écoles communales devenues inadaptées. La nouvelle implantation pourrait accueillir 180 élèves.

Retrouvez l'article original sur MAtélé