Dinant 5500

Grève des infirmiers: "En 40 ans, je n'ai jamais connu de si mauvaises conditions de travail"

Un mouvement de grève du personnel hospitalier s'est tenu ce jeudi 17 juin en Wallonie et à Bruxelles. Le personnel dit être à bout de souffle. Il a crié son ras-le-bol comme devant le CHU de Dinant.

Assis à même la route, le personnel hospitalier crie son ras-le-bol à proximité du CHU de Dinant. Un personnel qui voit ses conditions de travail se détériorer au fil du temps comme nous l'explique Françoise Mainil, infirmière :

En quarante ans de service, je n'ai jamais connu de si mauvaises conditions de travail.

A Dinant, pendant près d'une heure, les manifestants ont fait entendre leurs revendications. Des revendications entendues ce jeudi sur de nombreux sites hospitaliers en Wallonie et à Bruxelles. Claire De Pryck est permanente syndicale pour la CNE:

Plus d'un an après la crise, le personnel est fatigué. Le gouvernement a débloqué une enveloppe de cent millions pour améliorer les fins de carrière et rendre le métier attractif. Aujourd'hui, rien est encore concrétisé.

"Notre profession ne fait pas rêver"

Depuis plusieurs années, les syndicats pointent du doigt un manque de personnel dans les hôpitaux. La crise du Covid est venue entre temps renforcer cette inquiétude, poursuit la permanente syndicale CNE:

Il est inquiétant d'observer qu'on a toujours pas réussi à faire revenir du personnel supplémentaire dans les hôpitaux. Il faut rendre le métier d'infirmier attractif pour attirer les jeunes vers la profession.

Pour Frédéric Delrue, infirmier au CHU de Mont-Godinne, la tâche s'annonce délicate:

Notre profession ne fait pas rêver. On travaille un week-end sur deux ainsi qu'un jour férié sur deux. A niveau d'étude équivalent, lorsque l'on compare notre salaire à d'autres métiers, on est moins bien payé. Il faut améliorer nos conditions de travail pour pouvoir le faire correctement et continuer à bien s'occuper de nos patients.

Certains travailleurs n'ont pas pu manifester ce matin, puisqu'ils ont été réquisitionnés au sein de l'hôpital pour maintenir leur service en activité.  Les syndicats n'excluent pas d'autres mouvements de grève si la situation n'évolue pas favorablement pour le personnel hospitalier.

Un mouvement de grève du personnel hospitalier s'est tenu ce jeudi 17 juin en Wallonie et à Bruxelles. Le personnel dit être à bout de souffle. Il a crié son ras-le-bol comme devant le CHU de Dinant.

Retrouvez l'article original sur MAtélé