Dinant 5500

Après un CEB 2020 annulé, le CEB 2021 commence avec sérénité à l’Institut Notre-dame de Dinant

Les épreuves du CEB ont débuté ce 17 juin. L’année dernière, l’examen a été annulé, mais cette fois il est maintenu, mais la suppression d’une question est possible si la matière est inconnue.

Le top départ est donné le 17 juin pour le CEB à l'Institut Notre-dame de Dinant comme dans l'ensemble de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le certificat d'études de base a été annulé l'année dernière à cause du confinement. Les élèves passent cette année l'examen initialement prévu en 2020. Bernadette Loriers, une professeure de français de l'Institut est confiante. Selon elle, tout ce passera bien puisque les élèves de 6ème primaire et ceux de 1ere secondaire, n'ont pas connu l'hybridation:

Nous avons pratiquement toujours été en présentiel. Les élèves n'ont pas été impactés par le distanciel. On les avait en classe tout le temps. La seule chose qui était compliquée, c'était le port du masque en permanence. Il a entraîné des maux de tête et de la fatigue. Nous n'avons eu aucune excursion, on était tout le temps en classe, donc on a pu bien avancer.

À année exceptionnelle, mesure exceptionnelle: les professeurs peuvent supprimer une question s'ils n'ont pas eu le temps d'étudier la matière qu'elle aborde durant l'année. La ministre de l'enseignement, Caroline Désir a demandé de la bienveillance en cette fin d'année difficile. Les professeurs découvrent l'examen une demi-heure avant les élèves. La professeure que nous avons rencontrée n'a pas eu besoin de supprimer de question. Enfin, pour respecter les bulles, ce sont les professeurs qui corrigent leurs propres élèves, mais les copies sont anonymisées. Les épreuves se poursuivent les 18, 21 et 22 juin prochains.

Retrouvez l'article original sur MAtélé