Ohey 5350

Le Bellefontaine, un vin né à Bièvre dans les vignes ardennaises

Depuis cinq ans, un homme a décidé de produire du vin au milieu de l’Ardenne belge. Le temps est parfois un ennemi, mais il fait aussi la spécificité du vin du vignoble de Bellefontaine.

Le vignoble de Bellefontaine se situe à Bièvre. Cela fait cinq ans que la famille Naets s'est lancée dans l'aventure viticole. Bruno Naets, le viticulteur, explique qu'il avait envie de challenge:

Je travaillais dans le secteur juridique et je me suis mis à la viticulture par passion. C'est un défi que je m'étais lancé et ça fonctionne puisque mon vin est acheté par des gens.

Ce sont les villageois qui font les vendanges. Pourtant, au début, peu de gens croyaient au projet d'un vin ardennais, se souvient Bruno:

Au début les gens du coin disaient: « voici quelqu'un qui commence un truc qui ne va jamais marcher». Au fur et à mesure du temps, à force de persévérance, ça a fonctionné. J'essaie aussi d'inclure mon activité dans la vie locale puisque les habitants sont invités à faire les vendanges.

Le vignoble s'étend sur six hectares et on y retrouve quatre cépages différents. Le domaine n'a que cinq ans, mais le vigneron espère bientôt avoir un vin qui se reconnaît en bouche. Néanmoins, faire du vin en Ardenne c'est accepter le climat de la région. Le vignoble a perdu 50% de la récolte d'un de ses cépages cette année à cause du gel lors des saints de glace. Ces conditions climatiques font partie de l'identité du vin et le vigneron tient à la garder:

Mon vin ne ressemble à aucun vin qu'on trouve en France. Les vins français sont très bons, mais je n'avais pas envie de faire du vin qui ressemble à du vin d'ailleurs. Je voulais faire du vin ardennnais.

Pour faire du vin ardennais, le domaine utilise des cépages plus résistants au gel que ceux du sud de la France. Grâce à ses 16.000 pieds de vigne, le Bellefontaine propose un blanc, un rosé, un rouge et un vin effervescent.

Retrouvez l'article original sur MAtélé