Andenne 5300

La Fête de la musique revient à Bruxelles et en Wallonie avec une programmation sur mesure

Après une édition empêchée en raison du coronavirus, la Fête de la musique revient du 18 au 21 juin dans toute la Wallonie et à Bruxelles, ont annoncé les organisateurs de ces concerts gratuits pour toutes et tous.

La programmation de cette 36e édition sera toutefois allégée car "la situation s'est débloquée très tardivement". "Bien que nous ayons anticipé l'organisation de la Fête, il y aura (un peu) moins de concerts et les divers organisateurs pourront accueillir moins de public", précise l'organisation.

Si l'épidémie de coronavirus tend à évoluer dans le bon sens, le virus dicte en effet encore ses règles après une année 2020 sans Fête de la musique, première et unique annulation depuis la création de l'événement. Concrètement, les spectateurs pourront être maximum 200 assis en intérieur (une limite variable notamment en fonction de la taille de la salle). En plein air, le gouvernement a fixé la jauge à 400 personnes maximum, assises ou debout et en respectant les distanciations physiques et le port du masque dans tous les cas.

Malgré ces quelques aménagements, tambour, vocalises et autres riffs de guitare résonneront de Bruxelles au Luxembourg, en passant par la Wallonie picarde, Liège, Namur ou encore Charleroi. Des styles musicaux variés feront danser les Belges en manque de concerts.

Certains événements seront toutefois accessibles sur réservation uniquement, que ce soit via le site de la Fête de la musique ou celui de l'opérateur local. Les organisateurs appellent dès lors les festoyeurs à se montrer vigilants quant à l'accessibilité de certaines scènes.

De plus amples informations viendront fleurir le site internet www.fetedelamusique.be dès sa mise en service, au plus tard le 10 juin, promettent les organisateurs.