Profondeville 5170

Le hérisson, un petit auxiliaire du jardin à protéger absolument !

En compagnie de Virginie Hess et en collaboration avec le magazine La Salamandre, Terry Lemmens vous parle du hérisson dans Vivre Ici Namur-Brabant wallon-Luxembourg.

Et la thématique du hérisson, c'est donc un nouveau dossier du magazine La Salamandre (La Salamandre est un éditeur indépendant et sans but lucratif entièrement dédié à une cause essentielle : faire aimer la nature). "Le titre du dossier, c'est 'Hérisson mon héros'. Je trouve cela assez mignon. C'est vrai que c'est un animal super important dans l'écosystème, dans la nature, il joue un rôle essentiel. Et c'est surtout une petite bête qui est très mal en point, qui est au bord de l'hécatombe."

Hélas beaucoup de dangers menacent cet animal indispensable dans nos jardins : "Il y a tout d'abord le recours aux produits chimiques dans les cultures, dans les jardins qui tuent les insectes. Or, le hérisson se nourrit de beaucoup d'insectes, donc il peut être empoissonné par l'intermédiaire de ses proies mais aussi directement. Il y a la destruction des coins de nature sauvage avec nos grandes cultures qui par endroit sont des déserts biologiques. Il y a aussi la fragmentation de notre territoire, coupé par des routes, par des canaux, par des voies de chemin de fer. Donc tout cela va faire que les individus vont plus se concentrer, il ne va plus y avoir de mélanges génétiques et à terme on peut arriver à l'extinction d'une communauté."

Chaque année 700 000 hérissons passent sous les roues des voitures en Europe. Un véritable fléau.

Le gros ennemi actuel des hérissons : la tondeuse !

"La tondeuse et la débroussailleuse, parce que cela concerne aussi les bords de route. Mais vous dans vos jardins, faites attention avec ces robots tondeuse ! Si possible éteignez-les la nuit parce que le hérisson est un animal nocturne. A la tombée du jour il sort de sa cachette, il va chercher à manger donc franchement si vous pouvez faire un petit geste, c'est d'arrêter votre robot tondeuse une fois le soir venu."

Favoriser la venue au jardin du hérisson

"Il s'accommode de tout type de terrain. On peut le retrouver en ville, il fréquente les jardins, les parcs urbains. On le retrouve à la campagne. Il aime beaucoup les lisières, les bocages, les haies. C'est une petite bête qui se promène beaucoup (...). Un petit geste sympa, c'est de laisser une ouverture dans vos clôtures pour lui permettre de passer d'un jardin à l'autre par exemple. C'est un allier du jardin parce qu'il mange énormément de limaces, d'escargots, de coléoptères..."

Laurent Cheppe (Vivre Ici)