Plombières 4850

La police arrête le concert illégal du guitariste Quentin Dujardin

Le guitariste de Durnal, Quentin Dujardin a bravé l’interdiction d’organiser des concerts. Dans l’église de Crupet, il a rassemblé un public de quinze personnes pour dénoncer l’absurdité des mesures fédérales.

Quentin Dujardin est guitariste. Il n'a plus rencontré son public depuis l'été dernier à cause des mesures gouvernementales qui n'offrent aucune fenêtre d'espoir au monde culturel. Il a donc décidé d'organiser un mini-concert dans l'église de Crupet:

Mon but est de ramener la question culturelle sur la table des négociations du comité de concertation. Je veux aussi qu'on entende le cri de tous ces secteurs qui dénoncent ces absurdités depuis des mois. On ne peut plus continuer à vivre avec un parlement muselé en gouvernant à coup d'arrêtés ministériels.

Dans les églises, les prêtres peuvent officier devant quinze fidèles à la fois. Quentin Dujardin souhaiterait que cette formule s'applique pour les concerts:

La seule différence avec un office religieux c'est que je n'ai pas d'aube de prêtre. À part ça, il y a quinze personnes pour le concert, des masques et de la distance. La police est présente pour nous verbaliser à la sortie de l'église parce que nous sommes en infraction par rapport à l'arrêté ministériel.

En effet, après moins de cinq minutes sur scène, en accord avec la police présente, la musique s'arrête. L'artiste comme le public présentent leurs cartes d'identité à la police. Quentin risque 4.000€ d'amende pour avoir organisé un rassemblement non autorisé. Pour le public, le risque est de 250€ d'amende par personne. Pour autant, certains n'ont pas hésité à faire des kilomètres pour soutenir le guitariste, comme Thierry Van Roy venu de Gaume. Il est musicien et guitariste:

J'ai fait 120km pour venir soutenir Quentin, car je pense que c'est important et qu'il n'y a pas beaucoup de personnes qui ont fait des actions pour qu'on soit entendu.

L'artiste entend contester l'amende et organiser au plus vite d'autres concerts sur le même mode. 

 

Retrouvez l'article original sur MAtélé