Bullange (Büllingen) 4760

Le Festival du film d'animation Anima s'invite chez vous pour sa 40e édition

Crise sanitaire oblige, la 40e édition du festival du film d’animation Anima se déroulera entièrement en ligne du 12 au 21 février prochains, via la nouvelle plateforme de streaming Anima Online.

Pour souffler ses 40 bougies, l’événement proposera un programme rétrospectif des films qui ont marqué le festival, ont fait savoir mardi les organisateurs au cours d’une conférence de presse. "On a voulu rendre l’expérience en ligne la plus agréable possible. Il n’y aura donc plus de contraintes d’horaires. Les festivaliers pourront regarder ce qu’ils veulent 24h/24, à quelques exceptions près." souligne Dominique Seutin, co-directrice d’Anima.

Pour cette édition particulière, le festival s’est doté d’un catalogue de plus de 250 contenus vidéo, comprenant entre autres 13 longs métrages, 216 courts métrages et 15 rencontres virtuelles.

Au total, plus de 1300 films issus de plus de 80 pays, majoritairement européens, ont été visionnés afin de dénicher les quelque 200 pépites dévoilées lors de cette 40e édition. Un grand nombre d’entre elles seront présentées dans les compétitions nationale et internationale. 37 courts métrages belges ont entre autres été retenus sur 118 candidatures belges soumises. "Les œuvres belges ont donc une chance sur trois d’être sélectionnées", pointe Dominique Seutin.

Anima mettra cette année à l’honneur les pays des Balkans, qui se relèvent après une période durant laquelle le cinéma d’animation était quasi invisible, et la Corée du Sud, qui a déjà une belle tradition dans l’animation. Un programme spécial proposera ainsi, par le biais d’une dizaine de courts métrages récents, un tour d’horizon du cinéma des pays au sud du Danube. Quant au focus sur la Corée du Sud, il se composera de trois longs métrages et d’un programme de courts métrages très actuels.

Du 12 au 21 février, l’entièreté des contenus du festival sera accessible via la plateforme "Anima Online", pensée pour être facile d’utilisation, avec différents onglets classant la programmation par catégories (Kids, Nuit Animée, Longs métrages adultes, Focus…). Les films seront sous-titrés en français ou en néerlandais selon le choix des festivaliers.

La totalité du catalogue sera réservée au territoire belge et géobloquée, alors que les rencontres professionnelles de Futuranima seront, elles, disponibles dans le monde entier, précise Dominique Seutin.

► Plus d’informations sur le site du festival.

Belga News