Hannut 4280

Plopsaqua Hannut-Landen : ouverture de la piscine sportive ce vendredi

En pleine crise sanitaire, une nouvelle piscine qui ouvre, ce n’est pas banal.

Cette piscine, c’est celle d’Hannut mais également de Landen. Ce bassin sportif de 8 couloirs et son bassin d’apprentissage sont hébergés dans le tout nouveau complexe Plopsaqua.

Le complexe peut accueillir jusqu’à 400.000 visiteurs par an pour un investissement de 22 millions d’euros.
Un partenariat public privé à cheval sur la frontière linguistique.

1 million d’euros par an

D’un côté de l’autoroute Landen et une piscine à remplacer, de l’autre Hannut et un bassin vieillot. Construire 2 piscines, à quelques kilomètres seulement l’une de l’autre, frontière linguistique ou pas, c’est du gaspillage. Les deux communes ont donc décidé de se concerter pour un seul bassin sportif et un bassin pour l’apprentissage des maternelles et des primaires. Elles voulaient également un petit espace ludique pour les familles. Un projet ambitieux mais aussi coûteux, l’idée a donc été de trouver un partenaire privé et c’est Plopsa qui a répondu présent.

"Il faut savoir que si on voulait construire juste les 2 bassins publics avec vestiaires et cafétéria sans partenaire privé, on aurait dû rembourser 1,7 million d’euros par an pendant 30 ans. Ici, chaque commune paye un peu plus de 480.000 euros par an. A cela, il faut ajouter que l’ancienne piscine d’Hannut par exemple était en déficit de 250.000 euros en frais de fonctionnement par an. Donc, la différence entre les deux nous semblait accessible pour avoir l’outil que l’on a aujourd’hui", explique Manu Douette, le bourgmestre d’Hannut.

Toboggans et piscine à vagues

Dès ce vendredi, 16 nageurs par heure, entre 16 et 20H, pourront plonger dans le bassin sportif. Trois couloirs sont réservés à Hannut, 3 autres à Landen et 2 aux autres clients Plopsa. Les enfants de maternelles et primaires de Landen et Hannut y auront accès dès le 4 janvier. Pour tout ce qui est ludique, il faudra attendre le feu vert du CNS, sans doute pas avant plusieurs mois.

Dans cette partie ludique, on retrouvera la thématique de Plopsa La Panne avec une piscine à vagues, une rivière sauvage, un bassin extérieur, une plaine de jeux aquatique pour les petits à l’intérieur comme à l’extérieur, une pataugeoire, trois toboggans dont un à bouées et un autre avec une chute libre de 15 mètres et puis un espace sauna et jacuzzi.

Des retombées économiques importantes

Plopsaqua, ce sera aussi une trentaine d’emplois avec là aussi une parité entre communes dans les engagements et la reprise du personnel des anciennes piscines.

Mais le complexe, c’est également une opportunité économique et touristique pour les deux communes. Des 400 000 visiteurs attendus par an à fonctionnement total, Hannut espère en capter de 5 à 10%. Des touristes d’un jour qui seront autant de clients potentiels pour les commerces et l’Horeca local. La ville est d’ailleurs occupée à réhabiliter les ballades piétonnes et cyclistes, le Ravel passe déjà sur le site. Un projet de citybus pour amener les visiteurs de la gare de Landen au centre d’Hannut en passant par Plopsaqua est également sur les rails.

Françoise Dubois

Retrouvez l'article original sur RTBF