Hannut 4280

Bierset prêt pour la vaccination à partir du 23 février

Les centres de vaccination principaux se mettent en place.

Alors qu’en Flandre, une petite centaine de centres seront ouverts d’ici la fin de cette semaine et qu’à Bruxelles un deuxième centre a ouvert hier, en Wallonie ce n’est pas encore le cas. Mais à Bierset, c’est pour bientôt.

L’ouverture officielle, c’est pour vendredi et la première vaccination est prévue à partir de mardi prochain, le 23 février. Ce sera pour le personnel d’aide et de soins de première ligne. C’est d’ailleurs ce qui explique la différence entre la Flandre et la Wallonie. La tranche de vaccinations 1A4, celle du personnel de 1re ligne, s’effectue uniquement dans ces centres en Flandre tandis qu’en Wallonie, elle s’effectue surtout dans les hôpitaux. Seuls trois centres majeurs, dont celui de Bierset, participent à cette tranche. Pour les centres secondaires, ce sera à partir de la vaccination grand public.

Premier centre à ouvrir en province de Liège, celui de Bierset. Il est pratiquement prêt. Depuis quelques jours déjà un grand chapiteau a été installé sur le côté du hall des départs de l’aéroport et tout sera prêt à temps, confirme Christian Delcourt, le porte-parole de Liège Airport : " Les travaux sont quasiment terminés pour l’aménagement qui va accueillir les personnes qui viendront se faire vacciner. Historiquement nous avions depuis quelques mois un centre de testing. Celui-ci va basculer très majoritairement vers un centre de vaccination. Il y aura toujours quelques boxes pour le testing mais une grande majorité des boxes sont prévus pour la vaccination ".

En ce qui concerne l’autre centre majeur de la province de Liège, celui de Pepinster, il y a déjà eu plusieurs réunions. Des discussions sont en cours avec la Région wallonne pour la mise en place de navettes depuis les gares de Verviers et de Pepinster et l’opérateur chargé de mettre concrètement en place le centre sera désigné le 22 février.

Même date pour les 12 centres secondaires (Liège, Seraing, Visé, Tilff, Aywaille, Chaudfontaine, Bressoux, Malmedy, Herve, Hannut, Huy, Waremme). Au départ, la vaccination aurait dû y débuter à la mi-mars mais il est plutôt question maintenant de fin mars. Ce n’est pas l’installation qui traîne mais plutôt la disponibilité des doses de vaccins.

Olivier Thunus

Retrouvez l'article original sur RTBF