Hamoir 4180

"Va-nu-pieds": une vente d'œuvres d'art pour fournir des chaussures aux SDF

Acheter des chaussures pour les sans-abris liégeois… C’est l’objectif de la deuxième édition de "va-nu-pieds". Il s’agit d’une vente aux enchères d’œuvres d’art au profit des SDF, avec ou sans papiers. Plus de 80 artistes belges ont fait don d’une œuvre ou d’un objet. La première édition qui date de 2019, avait récolté presque 10.000 euros… De quoi fournir environ 750 paires de chaussures. La vente est organisée par un collectif citoyen d’aide aux migrants. Elle aura lieu samedi.

Loïc a vécu 15 ans dans la rue. Le collectif "Sortir du bois" qui l’aide, lui a trouvé une caravane qu’il occupe depuis maintenant un mois. Il raconte qu’il trouve parfois des baskets dans la rue. "Le froid passe par le pied. J’ai quand même au moins une ou deux paires de chaussettes de rechange et quand je suis arrivé là où je me rends, j’enlève mes chaussures et je reste en chaussettes comme ça, j’ai pas les pieds mouillés. C’est insupportable". En hiver, depuis peu, une association lui fournit des chaussures de marche.

"Je marche 7, 8 kilomètres par jour"

Devant la gare des Guillemins, David fait la manche. Il vit dans la rue depuis 10 ans. Il porte des baskets… "Je marche 7 à 8 kilomètres par jour. C’est important d’avoir une bonne paire de chaussures aux pieds."

Assis par terre à l’entrée d’une supérette, Jacques nous montre ses toutes nouvelles baskets qu’il a reçues d’une association. "Mes anciennes baskets se décomposaient. Elles avaient des trous partout. Elles n’avaient plus de semelles. Quand je marchais en rue sous la pluie, j’ai déjà eu des problèmes aux pieds à cause de l’humidité. J’avais des crevasses à la plante des pieds, au niveau des orteils. Notamment parce qu’une fois que les souliers sont trempés, les faire sécher, ça prend du temps mais comme on en a besoin justement pour marcher, qu’ils soient mouillés ou pas, on continue à les mettre. Moi, je n’ai qu’une paire de chaussures donc je sais que je vais les utiliser jusqu’au bout, jusqu’à la semelle et même plus !".

L’exposition des œuvres est ouverte à la maison Arc-en-ciel de Liège rue Hors-Château jusqu’à vendredi. La vente aux enchères aura lieu le samedi 19 à 18 heures à l’école d’Hôtellerie, juste à côté.

Erik Dagonnier