Hamoir 4180

Hamoir : des kayaks remis à l'eau par un bien frisquet week-end de Pâques

La météo de ce week-end n’a pas franchement été idéale pour la pratique du kayak.

Elle n’a pourtant pas rebuté tout le monde.

Sur l’Ourthe, à Hamoir, les kayaks "Les Remous" ont lancé leur saison samedi. En 2020, la pandémie et la sécheresse ne leur avaient permis de rester ouverts que durant cinq semaines. Samedi, le redémarrage a été assez timide. Mais pour ce dimanche, ils pouvaient compter sur une trentaine de réservations et quelques-unes s’y sont ajoutées en cours de journée.

"Les gens se réveillent, un dimanche de Pâques, et ils commencent à téléphoner pour voir si c’est encore possible", explique Steven Van Erps, le gérant. "Ce matin à 8 heures, j’ai eu le premier coup de fil me demandant : 'Est-ce que je peux faire du kayak, monsieur ?'. Nous avons eu des 'last minutes' et on est super contents. Il ne faut pas oublier que nous sommes au début de la saison donc on ne doit pas prévoir des centaines de gens, ce sera pour plus tard on espère. On doit rester réalistes, on est début avril, il fait encore froid, mais la nature est magnifique hein."

Il constate aussi : "L’office du tourisme de Hamoir a mis en place un premier festival de balades pour ces vacances de Pâques et il y a beaucoup de gens qui font la combinaison : faire un peu de kayak et faire un peu de balades sur le RAVeL qui longe l’Ourthe. Il y a des e-bikes à disposition et trois itinéraires sont prévus pour eux durant ces deux semaines."

Certains, qui avaient au départ réservé un créneau durant la prochaine semaine, ont, par ailleurs, préférer avancer leurs réservations à ce dimanche en raison des prévisions météorologiques. "Plusieurs personnes nous ont téléphoné pour venir ce dimanche parce qu’on annonce de la neige et que la neige et le kayak ça ne se marie pas vraiment."

Les tenues bien chaudes prévalaient évidemment chez les kayakistes d’un jour. "Il vaut mieux. Mais normalement, avec l’effort, on devrait vite pouvoir enlever une couche peut-être. Il y a une semaine qu’on avait réservé. On s’attendait à du beau temps, mais malgré tout on est venu", témoigne ce monsieur juste avant d’embarquer avec son épouse et leur fille.

Cet autre couple avait réservé depuis mardi en comptant lui aussi sur du beau temps mais ne regrette rien : "Ça va être un bon moment quand même. On va faire les 8 kilomètres et on va bien voir combien de temps ça prend".

Quelques minutes plus tard arrive une petite fille manifestement très impatiente de monter pour la première fois dans un kayak avec ses parents. "Il fait un peu froid, on est un peu forcés par notre fille", témoigne la maman. "On était sur le point d’annuler, mais elle ne voulait pas en entendre parler. Il fait 5°. C’est ma première sortie en kayak par cette météo !"

 

Martial Giot

Retrouvez l'article original sur RTBF