Liege 4000

Confinement: de nombreux étudiants passent leur blocus à la bibliothèque pour briser l'isolement

Les étudiants du supérieur entament leur 2ème semaine de blocus en vue des examens.

Ils sont nombreux à le passer dans des salles d'études ou des bibliothèques. Surtout pour rompre l'isolement imposé par les mesures de confinement. L'Université de Liège, notamment, a ainsi ouvert ses portes pour accueillir ces étudiants, sur réservations, car les places sont limitées afin de respecter les distanciations sociales.

Nous nous sommes rendus à la bibliothèque de l'Université de Liège, place du Vingt-Août, où l'heure est à la concentration. C'est Lara, une étudiante jobiste, qui est chargée de gérer les allées et venues dans cette bibliothèque: "Il y a quand même pas mal de monde oui, environ 150 étudiants. Il y a une réduction des places de moitié par rapport à la situation en temps normal" explique-t-elle.

C'est plus motivant d'être entouré

Pour ne pas rompre le silence, c'est à l'extérieur que nous avons rencontré Jeanne, étudiante en droit. Elle nous a expliqué ce qui la motive à passer une partie de son blocus en bibliothèque: "C'est le fait qu'on peut venir à plusieurs, on est en groupe, je suis avec quelques amis, c'est plus facile et plus motivant de se dire qu'on ne travaille pas tout seul dans notre chambre. C'est plus motivant d'être entouré". "C'est la première fois que je viens ici" explique de son côté Louis, étudiant en sciences de la motricité. "C'était surtout pour sortir un peu du contexte de la maison. J'ai de la chance, vu que je fais des études sportives, il y a encore des cours de sport en présentiel, ce qui permet de voir aussi des amis. Mais pour étudier, c'est sûr que ça fait du bien de voir un peu du monde qui est dans la même situation".

Ces espaces d'études seront aussi accessibles cette semaine, toujours sur rendez-vous.

Marc Hildesheim

Retrouvez l'article original sur RTBF