Braine-le-Château 1440

Un projet à soutenir  : C'Cube, un café-couture-cantine zéro déchet

Un nouveau commerce anti-gaspillage devrait ouvrir en septembre 2021 dans le quartier d'Yser/Sainte-Catherine à Bruxelles

Alors qu'un grand nombre d'établissements Horeca préparent leur réouverture, d'autres s'apprêtent à ouvrir leurs portes pour la toute première fois. C'est le cas de C'Cube, un “café-couture-cantine” qui devrait accueillir ses premiers client en septembre. “Je me suis lancé dans le projet il y a deux ans” nous explique Mélanie Delahay. " À l'époque je travaillais dans un bar qui était dans la même rue que celle où je vais ouvrir mon café. Mon patron a décidé de fermer son bar, et je me suis dit : pourquoi pas moi ?" raconte cette étudiante en stylisme de 27 ans.

La cuisine et la couture contre le gaspillage

Forte de son expérience dans l'Horeca et interpellée par le gaspillage qui y est récurent, elle a décidé de créer son propre commerce zéro déchet dans une ancienne pharmacie du boulevard Saint-Ypres à Bruxelles. “J'habite dans le quartier depuis presque 7 ans. Tous les commerçants du quartier, je commence à les connaître assez bien.” Une proximité qui lui a permis de trouver dans son voisinage plusieurs épiciers et grossistes prêts à lui donner leurs invendus. C'est avec ceux-ci qu'elle compte élaborer la majorité de son menu. Les produits récupérés seront transformés en soupes, sandwichs, quiches, salades, gâteaux et boissons maison. Les aliments qui ne viennent pas des invendus, seront quant à eux "Bio et commandés auprès de fournisseurs exclusivement locaux permettant ainsi de faire découvrir des produits belges et de qualité. " Résolument zéro déchet, C'Cube entend aussi se passer complètement de cannettes et d'emballages plastiques pour servir ses aliments et ses boissons.

En plus d'un café et d'une cantine, Mélanie Delahay devrait aussi proposer des ateliers de couture dans ce lieu à son image. "Comme j'ai dû faire de l'Horeca pour payer mes études, et que c'est un milieu qui m'a toujours plus, je me suis dit 'pourquoi ne pas mélanger les deux ?' ". L’armée du salut, qui est située juste en face du C’Cube, mettra à disposition des tissus pour des initiations qui auront lieu en après-midi. Vous aurez notamment la possibilité d'apprendre à retoucher, réparer ou customiser vos vieux vêtements pour leur donner une seconde vie. Des ateliers de fabrication de Beewrap, de tootbags, de thé maison seront également au programme, toujours dans une logique de sensibilisation au gaspillage.

Un projet à soutenir

La philosophie du lieu se retrouve même dans sa construction. "On a pris que des meubles de récupération. Les tables, le comptoir de la cuisine... " nous explique Mélanie. La totalité du mobilier du C’Cube ainsi que la décoration sera également basée sur l’économie circulaire. Pour le moment, le commerce est encore en construction et nécessite un certain nombre d'aménagements, mais le projet avance et devrait voir le jour en septembre de cette année.

Afin de tout mettre en place comme il se doit, la créatrice de C'Cube a lancé un crowdfunding sur la plateforme KissKissBankBank. L'objectif est de récolter 3500 € qui lui permettront de finaliser les travaux. À l'heure sont écrites ces lignes, le projet a été financé à 40 %. Il reste encore 19 jours si vous souhaitez contribuer à ce projet qui se veut porteur de valeurs de solidarité et de développement durable.

 

En savoir plus :

La page Facebook

La page Instagram

La page KissKissBankBank

AC