Waterloo 1410

" Opération tout le monde lit " : s'octroyer 15 minutes de lecture par jour

Lire un quart d’heure tous les jours c’est bon pour le moral et donc bon pour la santé ! Voilà ce que préconisent les organisateurs de l’opération "Tout le monde lit". Cet évènement s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale du livre, organisée par l'UNESCO ce 23 avril.

Le défi de " Tout le monde lit ", c’est de s’octroyer une pause lecture de 15 minutes ce 23 avril : un roman, un magazine, un journal, une BD… à la maison, au boulot ou dans les transports en commun ! Peu importe le lieu ou le livre choisi pourvu que l’on redécouvre le plaisir de la lecture !

La 4ème édition de cette opération de sensibilisation invite par exemple à réinstaurer la lecture comme un rituel du dodo pour les enfants. Véritable moment de plaisir et d’apprentissage, la lecture contribue en effet à améliorer la maitrise de la langue française et à enrichir le vocabulaire. " [Or] les élèves de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont les plus mauvais lecteurs d'une moyenne représentative de 50 pays de l'OCDE". La lecture permet donc de bien former les jeunes et de lutter contre l’illettrisme, le décrochage scolaire ou encore le repli identitaire par son ouverture ou ses découvertes.

Par ailleurs, l’opération s’est déclinée cette année en un projet pilote mené par la ville de Charleroi dans une trentaine de classes primaires : chaque jour, les enfants et les enseignants prennent une pause lecture de 15 minutes pour lire. Des boîtes à livres ont été installées dans les classes et une formation a été proposée aux enseignants. De ce projet pilote, les écoles n’en tirent que du positif : " Les enfants sont plus curieux, plus ouverts à la discussion, leur esprit critique est plus aiguisé, ils sont plus concentrés et plus enclins à s’exprimer. De manière plus générale, on constate un mieux-être général au sein de l’établissement, une ouverture culturelle positive pour tous. " peut-on lire dans le communiqué de presse.

Outre les écoles, les organisateurs incitent les entreprises à rejoindre le mouvement et à participer au quart d’heure de lecture. Lire stimule en effet le cerveau et réduit le stress !

Rencontre avec Simon Casterman

Simon Casterman, l’un des piliers de l’opération et directeur des éditions Casterman, revient sur l'importance de la lecture plaisir, dès le plus jeune âge, en-dehors de l'apprentissage de cette lecture à l'école :"Avant dix ans on apprend à lire pour comprendre, et après dix ans on lit pour apprendre, l'histoire, la géographie, les mathématiques..."

Plus d'informations sur le site internet de l'opération.

Christine Pinchart (RTBF Culture) avec Vivre Ici (Maxime Maillet)