Woluwe-Saint-Pierre 1150

Un endroit unique à Bruxelles: le Musée des Égouts

Vivre ici est parti à la découverte d’un espace insolite à Bruxelles près de la gare du Midi: le Musée des Égouts. Jusqu’au 19 juin, le musée vous propose de découvrir l’exposition «Microplatiques», un éveil à une problématique encore peu connue.

Le Musée des Égouts de Bruxelles, c’est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur un lieu dont tout le monde connait l’existence mais qui reste pourtant assez mystérieux. Durant le 20ème siècle, la Ville de Bruxelles est sollicitée de toute part afin d'organiser des visites de son réseau souterrain ce qui la pousse à l'idée de la création de ce musée le 30 mai 1988.

La visite autour de deux pavillons, l'un vous y accueille et l'autre vous en sort

Dans le premier pavillon et l'entrée du musée, une première étape est consacrée à la présentation du réseau souterrain bruxellois dans sa généralité. Plusieurs maquettes et illustrations vous permettront de comprendre ses infrastructures et la cartographie du sol qui l’accueille.

À l'étage du bas, un pôle muséal est consacré à l’histoire de la construction du réseau, de l’entretien de ses 1900 Km de galeries, des techniques employées afin de maximiser son utilisation… L'exploration de la reconstitution d’un véritable égout, construit en forme d'ogive, y est également présente. Outre ces aspects techniques, c'est aussi l'occasion de mettre en lumière et d'en apprendre plus sur le métier d'égoutier: le matériel utilisé par ceux-ci y est présenté et quelques anecdotes et légendes urbaines partagées.

Ensuite, place à l'immersion et direction les escaliers qui vous emmènent le long de la Senne vers le collecteur de la Chaussée de Mons, toujours en activité.

La dernière étape de cette visite se trouve de l’autre côté de votre entrée dans le musée, au sein du deuxième pavillon. L’espace invite à la compréhension du cycle de l’eau et de la manière dont le traitement des eaux est géré dans le monde. Les égouts font partie intégrante de cette gestion notamment dans leur rôle crucial d'évacuation des eaux usées. Les actions quotidiennes de l'Homme et ses impacts sur la qualité de l'eau, dus à son mode de vie, sont exposés ici et permettent un questionnement visant à la sensibilisation du public.

Outre cette exposition permanente, le musée accueille actuellement une exposition temporaire inédite " Microplastiques ".

L’exposition Microplastiques à voir jusqu’au 19 juin 2021

Le Musée des Égouts de Bruxelles propose actuellement une exposition temporaire " Microplastiques " qui vise à sensibiliser le public face à la présence de ces micropolluants, dont on ignorait encore l’existence il y a peu. Presque invisibles à l'oeil nu, ce type de pollution des eaux ne serait pourtant pas à négliger. En effet, ces microparticules sont ingérées par les plus petits organismes vivants, à la base de la chaine alimentaire du milieu marin. Une réaction en chaine qui pourrait in fine causer plus de dégâts qu'il n'y paraît. L'exposition des photographies des scientifiques Richard Kirby, Thomais Vlachogianni et de l’artiste Jean Noviel, permet notamment de se rendre compte de la présence de ceux-ci dans l'organisme des planctons. Leur travail pousse et permet de s'interroger à propos de ce type de pollution et de la dangerosité que cela pourrait représenter.

L’exposition collabore également avec l’artiste bruxelloise Isabelle Azaïs, une artiste engagée qui vise à sensibiliser le public à l’épuisement des ressources et à l’économie circulaire. Son art se distingue par l’utilisation de "déchets " afin de créer ses œuvres poussant à la réflexion écoresponsable. Actuellement, plusieurs sont à découvrir au sein du Musée des Égouts.

 

Infos pratiques :

Où? Porte d’Anderlecht - 24 Rue de la Serrure, 1000 Bruxelles

Quand ? Du mardi au samedi de 10h00 à 17h00

Prix : Adultes : 8 €/+65 ans : 6 €/ Etudiants > 18 ans : 4 €/ Art 27 + 1 chèque Art 27 : 1,25 €

Gratuit les premiers samedis du mois

Réservation obligatoire via le site web du Musée des Égouts de Bruxelles

Gobert Maïté