Jette 1090

Smala Cooking & Farming : du champ à l'assiette à Bruxelles

Dans le champ des possibles, Jonathan Bradfer nous présente des Belges inspirants qui développent des projets positifs. Cette semaine, on découvre Smala, un projet porté par trois amies qui veulent mettre dans nos assiettes des produits locaux et de saison.

Smala Cooking & Farming est né de l’initiative de trois jeunes femmes pétillantes : Anaïs l’entrepreneuse, Arth la cheffe de cuisine et Zofia la maraîchère. Leur rêve ? proposer un projet " du champ à l’assiette " - à la fois cuisine et maraîchage - à Bruxelles. Depuis fin 2018, les trois amies se sont ainsi installées dans un champ à Anderlecht – à 9 km à peine de la Grand-Place ! Elles disposent d’une parcelle de 62 ares, ainsi que de trois serres pour faire pousser leurs fruits, leurs légumes et leurs herbes sauvages.

Toutes les trois sont portées par une même philosophie : cultiver la terre à la main de manière écologique et proposer de la nourriture locale et de saison aux Bruxellois. " Ce qui m’anime, c’est de participer au changement de notre système alimentaire. En travaillant la terre, je suis tout le temps au grand air. Ça me fait du bien tout en permettant aux Bruxellois de se régaler de bons légumes. " explique Zofia sur leur site internet. Smala répond donc bien à l’un des défis majeurs des villes : diminuer les importations en nourriture et augmenter l’autonomie alimentaire. Dans ce domaine, Bruxelles a de l’ambition : atteindre 30% d’autonomie alors qu’elle serait à peine à 2% aujourd’hui.

Pour vous procurer les fruits et légumes de Smala, vous pouvez vous-rendre au marché à Saint-Gilles le mercredi, directement dans le champ à Anderlecht le samedi ou commander en ligne via leur boutique en ligne et leur système " Cagette ". Si vous souhaitez leur venir en aide, vous pouvez devenir bénévole dans leur champ !

A côté du maraîchage, Smala a développé un volet cuisine qui s’incarnait par des menus à emporter ou des soirées " resto éphémère " jusqu’à présent. Dans la boutique en ligne, vous pouvez aussi retrouver les produits de producteurs locaux ou les réalisations d’Arth à partir des légumes du champ : confits, pickles, ketchup, vinaigres et huiles aromatisées. Depuis cette semaine, l’équipe propose également un comptoir traiteur ouvert les mercredis, jeudis et vendredis. Vous aurez peut-être la chance d’apercevoir Arth cuisiner en vitrine !

Plus d'informations sur le site internet de Smala.

Maxime Maillet avec Jonathan Bradfer

La chronique de Jonathan Bradfer dans "On n'a pas fini d'en parler" (à partir de de 56:51)

Smala à Bruxelles Matin