Jette 1090

Des Bruxellois imaginent un parc sur les voies ferrées entre Simonis et Belgica

C’est le projet un peu fou imaginé par trois Bruxellois de Koekelberg et Molenbeek.

Un parc qui relierait les stations Simonis et Belgica au-dessus des voies ferrées. Lien Mostmans, Arno Vervaet et Koen Depaepe, trois jeunes parents du quartier, ont imaginé le projet ParckXL28, et construit un site internet pour le présenter et consulter les habitants.

Il faut dire que pour l’instant, la zone de parking le long de la voie ferrée n’est pas très accueillante. "Maintenant c’est vraiment une partie de la ville un peu moche et sale, décrit Lien depuis le Pont de la Chaussée de Jette, qui surplombe la zone. Il y a beaucoup de bruit de voitures, de trafic". Sans compter les dépôts clandestins.

23.000 m2 d'espace vert 

Les trois parents sont des habitués des parcs Elisabeth, côté Simonis, et Taxis de l’autre. C’est là que leur idée est née : "On passait souvent d’un parc à l’autre, raconte Arno. On passait par ce paysage désolant. On se disait qu’il y avait quelque chose à faire : si on couvrait les voies, ça nous donnerait 23.000 m2 d’espace vert en plein Bruxelles.

En plus de relier les parcs Elisabeth et L28 (la récente extension du parc de Tour et Taxis), le projet aurait le mérite de connecter de part et d’autre des quartiers aujourd’hui complètement coupés l’un de l’autre.

Hors budget dans le cadre du contrat de rénovation urbaine

Alors quand la région a annoncé qu’elle voulait rénover le quartier, et consulter la population, dans le cadre d’un contrat de rénovation urbaine, un CRU, Lien, Arno et Koen y ont vu une belle opportunité. Ils ont présenté leur projet, mais en vain : aujourd’hui, il ne figure pas dans les propositions de projets de l’administration Perspective Brussels soumises à la consultation.

"Ce n’est pas que le projet n’est pas bon ou ne nous intéresse pas, justifie l’administration. Disons que dans le cadre d’un CRU, il est hors budget". Contacté, le cabinet du Ministre-Pésident Rudi Vervoort ne dit pas autre chose : "Le bureau d’études, suite à son analyse, estime que le coût du projet dépasserait largement le budget de 22 millions consacré à ce CRU et au planning. Sans compter qu’on ne connaît pas son impact environnemental". Alors, mort et enterré, le projet ParckXL28 ? "En tout cas, il faudrait initier une tout autre procédure qui ne relèverait plus des compétences de Perspective Brussels ni du ministre-président, mais plutôt des travaux publics et de la mobilité. Et qui nécessiterait des moyens tout autres".

c'est gérable mais on doit avoir d'autres partenaires

Forcément pour Lien, Koen et Arno, c’est la déception. Et aussi un peu la frustration : "Ils disent qu’ils ont une participation avec le citoyen mais on ne sait pas de quels citoyens viennent leurs projets. Le nôtre émane clairement de citoyens et il n’est pas dedans". Et sur le budget: "On a fait une estimation sur base d'un projet neuf fois plus grand en Hollande. Ça coûtait  100 millions. Si on divise par 9, ça fait environs 11 millions. Je crois que c'est gérable mais qu'ici on doit avoir d'autres partenaires aussi. Peut être la SNCB, Infrabel, Beliris".

Les trois auteurs du ParckXL28 ne se laissent pas démonter. De leur côté, ils consultent et motivent les habitants.

Barbara Boulet

Retrouvez l'article original sur RTBF