Etterbeek

"Ietrebecca" est le nom originel de la commune. Mentionné pour la première fois en 1127 et modifié plusieurs fois pour obtenir sa version définitive, "Etterbeek", en 1138.

C'était une seigneurie sous le règne des Archiducs Albert et Isabelle, elle est devenue une baronnie sous Charles II, Roi d’Espagne, l’entité a ensuite été détruite et rebâtie à plusieurs reprises.

C’est sous Léopold II que le village devient une zone urbaine, notamment grâce à la construction de grands axes routiers.

Le quartier des casernes a été édifié entre la fin du 19e siècle et la Première Guerre mondiale. Pendant un siècle, le haut d’Etterbeek a été au cœur de la vie militaire.
Après la seconde guerre mondiale, les bâtiments sont abandonnés par l’armée qui ne dispose plus que de deux casernes, celle de la cavalerie et celle de la gendarmerie.
La VUB (Vrije Universiteit Brussel), pendant néerlandophone de l’ULB (Université Libre de Bruxelles), a même été bâtie sur un ancien champ de manœuvre de la gendarmerie.

Etterbeek est, aujourd’hui, une commune parmi les plus huppées de la Capitale. Au cœur des institutions européennes, elle est prisée par les fonctionnaires européens.

L. Bolly Barajas