Ville de Bruxelles 1000

Plus de 5.500 inscriptions pour l'étude bruxelloise sur la qualité de l'air, CurieuzenAir

Lors de la clôture des inscriptions, dimanche dernier, le nombre de candidats à l'étude de la qualité de l'air à Bruxelles, CurieuzenAir, s'élevait à 5.578, soit presque le double des 3.000 kits de mesure disponibles. C'est ce qu'annonce vendredi l'ULB, l'un des initiateurs du projet avec d'autres universités, ONG et organismes publics. Les organisateurs se réjouissent d'un tel succès.

L'ensemble des candidatures offre une couverture complète de la région de Bruxelles. Même les endroits où il est ordinairement plus difficile d'avoir des volontaires pour ce genre d'études, comme Les quartiers présentant une grande diversité ou les zones peu peuplées, ont répondu présent, se réjouit l'ULB.

Parmi les candidats, 3.000 points de mesures ont été sélectionnés à l'aide d'un algorithme. Celui-ci a pris en compte la répartition géographique à travers la ville, la variation des types de rues et de l'intensité du trafic, et le fait que la rue soit fermée ou ouverte. Priorité a été donnée aux points de mesure avec une fenêtre côté rue au premier étage afin de standardiser au maximum la mesure.

Les candidats choisis ont été contactés par e-mail afin de confirmer leur participation. Les autres ont été placés sur une liste d'attente en cas de désistement d'un point de mesure de la première sélection. Tous les participants doivent verser une contribution dont le prix est libre, avec un minimum de 5 euros, afin que l'étude reste accessible à tous. Le prix réel d'une mesure de la qualité de l'aire est de 150 euros, indique l'ULB.

Concrètement, à partir du 25 septembre, les participants devront placer un panneau avec deux tubes de mesure à leur fenêtre. Ce dispositif restera en place pendant un mois afin de mesurer la concentration de dioxyde d'azote (NO2) dans l'air. Toutes ces données seront compilées afin d'améliorer les modèles informatiques et d'évaluer les effets sur la santé. Le monde politique aura également accès a ces informations pour permettre la mise en œuvre éventuelle de nouvelles réglementations.

Les partenaires médiatiques de CurieuzenAir (De Standaard, Le Soir et Bruzz) publieront, en février 2022, une carte interactive présentant les résultats. Les participants recevront, eux, un rapport personnel avec les résultats de leur propre point de mesure.

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF