Ville de Bruxelles 1000

La coopérative agricole " Graines de vie " ou comment nourrir un village

Dans le champ des possibles, Jonathan Bradfer nous emmène à la découverte des Belges inspirants qui développent des projets positifs. Cette semaine, on découvre la coopérative Graines de vie dans le Brabant wallon.

A Nethen, petit village paisible près de Grez-Doiceau dans le Brabant wallon, Hermann travaille la terre ! Véritable précurseur, cet agriculteur fait du bio depuis 22 ans, mais un jour, il s’est senti isolé dans son activité.

Dans sa volonté de retisser du lien avec les villageois au travers de son activité, il a d’abord créé un potager collectif au cœur du village en 2007, puis une coopérative agricole à finalité sociale " Graines de Vie " depuis six ans. Très concrètement, il met à disposition une partie de ses terres à de jeunes porteurs de projet. " Je voulais permettre à des nimaculteurs – des gens qui ne sont pas issus du monde agricole et qui ont un projet dans l’agriculture – de réaliser leurs ambitions. En Belgique, les terres sont chères et difficiles à trouver. Je trouve ça important que des agriculteurs puissent mettre à disposition des terres pour des jeunes qui veulent débuter dans des métiers liés à la terre. " explique Herman au micro de Jonathan Bradfer.

Pour le moment, " Graines de vie " accueille 4 jeunes projets dans l’esprit de l’agriculture écologique et du circuit court : Éric élève des poules et des cochons qui vivent en liberté dans les champs ; Martin le boulanger artisanal fait du pain avec une cuisson au feu de bois ; Jonathan le maraîcher coordonne le potager ; Julie et Hélène (le " Gang des Tisanières ") transforment les plantes et les épices en tisanes. " Je me sens super chanceuse. De pouvoir faire partie d’un groupe, d’un collectif. D’avoir accès à la terre. " s’enthousiasme Hélène.

Tous sont portés par l’envie d’avoir un impact positif sur la région : nourrir le village avec des produits locaux de saison et valoriser les travailleurs de la terre avec une juste rémunération. Pour le moment, ils fournissent 200 familles du village, de la région, voire de Bruxelles sous forme de paniers hebdomadaires. Ces paniers de légumes bio ainsi que les produits de boulangerie et les tisanes sont livrés dans des Groupes d’achats solidaires à Bruxelles et dans le Brabant wallon.

Cette micro-ferme compte se développer et proposer une offre diversifiée en accueillant d’autres projets comme des vergers ou un fromager. Par ailleurs, cette coopérative se veut ouverte aux stagiaires, propose des formations à la permaculture et des ateliers cuisine, organise des visites ou des dégustations de produits.

Plus d’informations sur le site internet de la coopérative.

Maxime Maillet avec Jonathan Bradfer

La chronique de Jonathan Bradfer dans "On n'a pas fini d'en parler" (à partir de 59:06)