Ville de Bruxelles 1000

Bruxelles : un dernier (tout petit) couvre-feu et puis s'en va

Il n’y a plus qu’à Bruxelles que le couvre-feu reste en vigueur entre 22 heures et 6 heures du matin (minuit en Flandre et en Wallonie).

Mais ses heures sont comptées. A partir de ce samedi 8 mai, le couvre-feu est abrogé. Et le 8 mai, il débute à minuit. Pratiquement ce vendredi 7, il n’y aura donc que 2 heures de couvre-feu entre 22 heures et minuit. Vous êtes donc théoriquement censé rentrer chez vous à 22 heures mais libre à vous de ressortir 2 heures plus tard.

Au cabinet du ministre-président, on reconnaît que cela paraît absurde, mais on explique que cela résulte de la stricte application des arrêtés ministériels et de leur date d’entrée en vigueur. On passe en passe en fait du régime régional au régime fédéral. Pas question toutefois de sortir de chez vous pour faire la fête dès minuit. A partir de cette heure-là, les rassemblements de plus de 3 personnes sont interdits.

La levée du couvre-feu a été décidée la semaine dernière lors d’un conseil régional de sécurité qui réunit notamment les bourgmestres des 19 communes et les chefs de corps des zones de police de la capitale, sous la coordination du ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort. Une réunion au cours de laquelle personne n’a soulevé cette petite incongruité bruxelloise.

Mais tant au cabinet du ministre-président, que du côté des bourgmestres et chef de corps que nous avons contacté, on se veut rassurant : personne ne devrait être verbalisé lors des deux dernières heures de couvre-feu ce vendredi pour une violation de celui-ci. C’est finalement juste une question de bon sens.

 

 

 

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF