Vresse-sur-Semois 5550

Vincent Théret, le dernier mineur de schiste en Belgique

Il peut être considéré comme le dernier mineur de schiste en activité en Belgique. Depuis huit ans, Vincent Théret exploite la mine d'ardoise à Alle-sur-Semois que les anciens mineurs ont quitté en 1948.

Seul derrière ses machines en flanc de colline, Vincent Théret travaille le schiste, la pierre emblématique de la région.  A la mine de Alle-sur-Semois, il exploite la roche que les mineurs d'autrefois ne pouvaient pas utiliser pour réaliser des ardoises. Ces pierres étaient jugées à l'époque trop résistantes et avaient donc été laissées de côté par les anciens. 

Ces pierres ne convenaient pas pour l'ardoise. Dans la mine, il n'y a plus de pierres d'ardoise. Les anciens ont tout pris et n'ont pas pensé à la relève !

Des propos lachés avec le sourire pour celui qui garde un profond respect pour les anciens ouvriers de la mine. Il y a huit ans, Vincent a relancé une activité à cet endroit, haut lieu du patrimoine industriel de l'Ardenne. Les dernières extractions, avant lui, remontaient à 1948.  Aujourd'hui, l'homme qui s'est emparé des lieux est devenu, en quelque sorte, le dernier mineur de schiste en activité en Belgique.

Mon métier ressemble davantage à celui d'un carrier que d'un mineur. Même si mon boulot est assez dur, il ne l'est pas autant que celui des anciens qui ont travaillé dans la mine.  

Valorisation de la pierre de schiste

Plus question non plus pour Vincent de creuser de nouvelles galeries d'extraction; il doit se contenter de ramasser ce qu'il trouve au sol.

Je valorise ces pierres non-exploitées par les mineurs à l'époque. Une fois taillées, ces pierres de schiste peuvent être utilisées dans les maisons, les jardins. Elles incarnent notre patrimoine.

Quant à savoir encore pendant combien de temps ce mineur des temps modernes poursuivra ce travail éreintant ?

Je pense que je vais encore continuer ce boulot pendant une petite dizaine d'années, en ralentissant la cadence, et tant que le corps suit.   

Il peut être considéré comme le dernier mineur de schiste en activité en Belgique. Depuis huit ans, Vincent Théret exploite la mine d'ardoise à Alle-sur-Semois que les anciens mineurs ont quitté en 1948.

Retrouvez l'article original sur MAtélé