La Louvière 7100

Retour des cours en présentiel : arrêts de travail prévus à l'athénée provincial de La Louvière

Ce lundi, tous les élèves de l’enseignement obligatoire ont repris les cours à 100% en présentiel.

Ce lundi, tous les élèves de l’enseignement obligatoire ont repris les cours à 100% en présentiel. Jusqu’à présent, de la troisième à la rhéto, les élèves suivaient un enseignement "hybride" : 50% à l’école et 50% à la maison. Cette rentrée complète ravit les élèves, les parents et les enseignants. Mais pas partout. Ainsi, à l’athénée provincial de La Louvière, les enseignants n’excluent pas des arrêts de travail.

Pour Thierry Delhoux, de la CSC enseignement Charleroi, cette grogne a deux origines. D’abord, il y a le fait que les enseignants n’ont pas été vaccinés. Mais, pour lui, ce n’est pas tout : "Dans la majorité des établissements provinciaux, l’horaire avait été aménagé avec des groupes qui étaient d’une demi-classe. Ce qui faisait qu’un enseignant avait une semaine quinze élèves pendant que les autres étaient en travail à la maison. Et, la semaine suivante, on croisait. Pour ces enseignants, c’était un système qui pouvait parfaitement tenir jusqu’à la fin de l’année scolaire. De nouveau, on prend une mesure sans prendre en compte des situations particulières où on a la preuve que les choses mises en place permettent à la fois un mieux-être des élèves et un bien-être des membres du personnel. Ici, on fait vraiment fi de la situation que vivent les gens de l’athénée provincial à La Louvière et on les projette dans un nouveau mode de fonctionnement qui leur est imposé sans qu’ils ne puissent y apporter la moindre modification."

Jusqu’ici, seul l’athénée provincial de La Louvière projette de mener des arrêts de travail. Les enseignants qui les observeront seront couverts par leur syndicat.

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF