Berchem-Sainte-Agathe 1082

Pink Screens goes digital ! C'est parti pour 10 jours de cinéma queer sur Sooner.be

Du 08 au 18 avril, la 19e édition de cet événement queer, engagé, féministe et cinéphile se décline en 11 long métrages et 2 séries de courts sur la plateforme Sooner.be

Les Pink Screens c'est la fête. La fête des sexualités et des genres différents, la fête du cinéma indépendant avec des films inédits et des rencontres avec les réalisateur.trice.s, la fête au bar du Nova, la fête de clôture qui permet de financer l'édition suivante. Pour la 20e édition en 2022, parions sur des retrouvailles grandioses.

La programmation de cette 19e édition online est une sélection des films prévus initialement pour le festival physique. Les 2 films qui devaient faire l'ouverture en novembre se retrouvent bien sûr dans cette sélection : Lingua Franca suit une femme trans, sans papiers, migrante aux USA, interprétée par la réalisatrice elle-même. Futur Drei s’interroge sur la conciliation de multiples identités quand on ne se sent nulle part chez soi. La question de l'identité non-binaire est devenu un vrai sujet de société : le film suédois Alltid Amber est un portrait tout à fait contemporain d'identités jeunes et plurielles n’ayant pas peur d’affronter la binarité des genres. Côté masculinité, L'Acrobate est le récit très cru d'une rencontre fortuite, d'un huis-clos intense entre deux hommes liés par une dépendance irraisonnée.

Cette édition en ligne fait également la part belle aux films lesbiens, avec notamment Kokon qui se déroule dans le Berlin alternatif de Kreuzberg et le film français Pyrale du nom de ces beaux papillons blancs devenus invasifs; un docufiction aux frontières du fantastique. L'équipe de programmation des Pink Screns a aussi craqué pour "cette merveille de délicatesse qu'est Cyrille", documentaire à la fois tendre et terrible sur un jeune agriculteur gay en lutte pour la survie de son exploitation et pour Las Mil y Una, tranche de vie d'adolescentes queers dans les quartiers populaires d'une grande ville d'Amérique Latine.

Les Pink Screens proposent aussi des incontournables séances de courts métrages qui permettent de découvrir de jeunes talents, belges entre-autres, des audaces de réalisation et des sujets moins traités, plus prospectifs dans la diversité des genres et des sexualités. C'est particulièrement le cas dans la sélection internationale This is Us dans laquelle on trouve une romance gay trans-cis; le corps dansant comme brouillage des frontières entre genre, race et temps; la diversité corporelle queer latino-américaine ou encore les enjeux des rapports queer non-monogames. En bref, y en aura pour tout le monde !

Xavier Ess (RTBF Culture)

Informations pratiques

L’entièreté des séances sera accessible entre le 8 avril et 18 avril.

Les liens des films sont disponibles sur pinkscreens.org ou directement sur la plateforme sooner.be
Il est nécessaire de se créer un compte personnel avant d'acheter un film ou un pass.
Il n'est pas obligatoire de prendre un "abonnement Sooner" car celui-ci n'inclut pas les films du festival Pink Screens.

3,99€ Film/Séance - 14,99€ Toute la programmation.

Un film loué est disponible 72 h

Le pass acheté donne accès au 13 séances durant toute la durée du festival.