Peste porcine africaine : une indemnisation pour les communes touchées par la crise

Le gouvernement wallon a décidé de débloquer, jeudi, 1,1 million d’euros pour indemniser les communes et centres publics d’action sociale (CPAS) disposant de propriétés forestières dans l’une des trois zones délimitées pour lutter contre la peste porcine africaine (PPA) chez les sangliers.

Si la Commission européenne a récemment confirmé le statut indemne de la Belgique, les communes et CPAS situées dans la zone PPA ont vu leurs recettes diminuer en raison des loyers moins importants perçus lors des trois saisons de chasse qui ont suivi l’apparition de la peste porcine africaine (2018-2019, 2019-2020, 2020-2021).

La Région wallonne a en effet concédé des réductions de loyers aux locataires de droits de chasse en forêt domaniale. La même démarche a été proposée pour les autres propriétaires bénéficiant du régime forestier.


►►► Lire aussi : Peste porcine africaine : la Gaume respire, la Belgique retrouve son statut indemne


Mais ces réductions ont conduit à des pertes importantes de recettes au détriment des politiques publiques. Pour limiter ces pertes financières, l’exécutif propose d’octroyer une subvention aux communes et aux CPAS ayant accordé une réduction de loyer aux locataires de droits de chasse sur des bois leur appartenant et situés dans l’une des trois zones délimitées pour lutter contre la peste porcine africaine chez les sangliers.

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF