Berchem-Sainte-Agathe 1082

Partez à la découverte de l'Art nouveau et de l'Art déco avec le BANAD Festival

Du 22 mai au 6 juin, le festival vous ouvre les portes du patrimoine artistique et architectural de Bruxelles.

Comme tous les événements culturels, le BANAD Festival a connu une année 2020 turbulente : annulé en mars l'année dernière, reporté à octobre pour une édition réduite, le festival consacré à l'Art nouveau et à l'Art déco a fait les frais des vagues successives de la pandémie. 2021 semble un peu plus clément : le festival a lieu en mai et en juin plutôt qu'en mars, comme c'était son habitude, mais il devrait bel et bien avoir lieu. Mieux encore : il devrait se dérouler physiquement, à l'heure où de nombreux festivals ont dû mettre en place une édition virtuelle. Le BANAD Festival sera articulé cette année sur trois week-ends, chacun centré sur un quartier de Bruxelles afin de faciliter la découverte de plusieurs lieux dans le même quartier. Une belle occasion de partir à la (re)découverte de ces mouvements et de l'empreinte qu'ils ont laissée sur Bruxelles.

Pour celles et ceux qui ne le savent pas, l'Art nouveau est un mouvement artistique de la fin du 19e et du début du 20e siècle qui s'appuie sur les lignes courbes et sur une conception de l'art très organique, tandis que l'Art déco, qui est apparu après la Première Guerre mondiale, est un mouvement architectural qui privilégie la symétrie et l'ordre.

Des activités en tout genre, pour tout le monde

Le premier week-end (22 et 23 mai) se concentrera sur le sud-ouest de Bruxelles, dans des communes comme Forest, Saint-Gilles et Ixelles. Le festival vous proposera de découvrir des lieux tels que la villa Beausite, la maison personnelle de l’architecte Paul Hamesse ou l’immeuble d’appartements Art déco Ramaekers à Ixelles. Le deuxième week-end (29 et 30 mai) portera sur le centre et l’ouest de la ville, avec pour la première fois l’accès à l’ancienne chocolaterie biscuiterie Victoria à Koekelberg. Le troisième week-end (5 et 6 juin) sera consacré au nord et à l’est de la capitale.

Fidèle à lui-même, le festival proposera une large variété d'activités lors de ces trois week-ends. Il y aura évidemment des visites guidées des expositions au musée Fin-de-Siècle, du Musée Horta et de la section Art nouveau et Art déco de la collection de livres anciens de la Bibliotheca Wittockania, mais on retrouve aussi au programme une conférence sur les domestiques au 19e et 20e siècles, une visite des coulisses du Centre International pour la Ville, l’Architecture et le Paysage, un concert à Flagey (si tout va bien), une soirée jeu (Bruxelles 1893), etc. Le festival se clôturera avec sa traditionnelle foire d’objets dans le complexe scolaire Art nouveau construit par Henri Jacobs, et sera doublé d'un salon de restaurateurs du patrimoine.

Pour le public familial, des visites guidées spéciales sont également organisées, ainsi qu'un atelier créatif et un atelier musical. Et si vous préférez faire vos visites sur deux roues plutôt qu'à pied, sachez qu'une partie des visites du festival pourra se faire à vélo encadré par un guide. Bon à savoir également : le festival se veut plus inclusif cette année. Des visites en audiodescription et en langue des signes seront organisées, ainsi que des parcours guidés autour des étangs d’Ixelles, accessibles à un public déficient visuel et aux personnes à mobilité réduite. Des visites pour les personnes en cours d’alphabétisation ont également été conçues.

 

Plus d'informations : https://www.banad.brussels/fr

 

AC