Vresse-sur-Semois 5550

Les premières "Cabanes des Dolimarts" devraient accueillir leurs hôtes dès cet automne

Tel le Phénix, le site des Dolimarts renaît de ses cendres. La construction des cabanes a débuté et une première cabane « test » est en cours de finition. C'est la première d'une série de 54 prévues d'ici 3 ans

A Bohan, le site des Dolimarts dormait depuis une vingtaine d'années. Il y a quelques mois, l'endroit au coeur de la forêt est sorti de sa léthargie et s'apprête aujourd'hui à accueillir à nouveaux des visiteurs. Une première cabane est quasi terminée. Il y en aura une cinquantaine, d'ici 3 ans.

>>> A LIRE AUSSI: La démolition des Dolimarts commence par un désamiantage (mars 2020)

La toute première construction est conçue pour accueillir un couple. Cette cabane “test” constitue une sorte de banc d'essai, pour tester les choix esthétiques ou les choix de matériaux. Toutes les cabanes seront différentes, chaque fois intégrées au lieu d'implantation. Olivier Berghmans, concepteur du projet, explique sa démarche: 

L'idée, c'est de pouvoir proposer aux gens de se retrouver en couple ou en petite famille, isolés, en pleine forêt. Notre infrastructure, c'est la nature. Les gens viennent pour profiter de la nature, pour se promener et pas pour profiter de grandes infrastructures sportives, comme des piscines ou des terrains de sport. 

Avec ce concept de tourisme forestier, on est loin de ce qui se pratiquait ici, il y a quelques dizaines d'années, en termes de densité par exemple. A l'époque, on comptabilisait 1.200 lits. On passera ici à maximum 120 lits. 

L'idée n'est pas de proposer une expérience exceptionnelle au sens précis du terme, mais de réaliser le rêve de passer quelques nuits dans les bois, de manière confortable. 

Le promoteur du projet, Olivier Berghmans, n'en est pas à son premier essai dans ce type de tourisme forestier. C'est lui qui a fondé “Les Cabanes de Rensiwez”, sur la commune de Houffalise. 

A chaque cabane, je fais ce rêve. Et je le ferai 54 fois, tout en imaginant l'écrin, le paysage, dans lequel on aimerait qu'elle s'implante, en partant du paysage qu'on a ici. C'est vrai que c'est un grand rêve qui devient réalité finalement. 

Les quinze premières cabanes devraient s'ouvrir à la clientèle pour la fin de cette année. Le projet global pourrait être finalisé en 3 ans. 

Tel le Phénix, le site des Dolimarts renaît de ses cendres. La construction des cabanes a débuté et une première cabane « test » est en cours de finition. C'est la première d'une série de 54 prévues d'ici 3 ans

Retrouvez l'article original sur MAtélé