Malmedy 4960

La légende de la Coccinelle, de 1946 à 1978, exposée au Malmundarium

" La Coccinelle, voiture de légende ", telle est le thème de la nouvelle exposition temporaire dressée depuis quelques jours au Malmundarium, l’imposant espace muséal de Malmedy aménagé dans l’ancien monastère bénédictin qui regroupe à la fois des salles liées à l’histoire de la principauté de Stavelot-Malmedy mais aussi à l’ancienne industrie qui fit la richesse de l’économie locale, le papier et les tanneries, sans oublier le folklore avec un musée consacré au célèbre Cwarmê.

" La Coccinelle, voiture de légende ", telle est le thème de la nouvelle exposition temporaire dressée depuis quelques jours au Malmundarium, l’imposant espace muséal de Malmedy aménagé dans l’ancien monastère bénédictin qui regroupe à la fois des salles liées à l’histoire de la principauté de Stavelot-Malmedy mais aussi à l’ancienne industrie qui fit la richesse de l’économie locale, le papier et les tanneries, sans oublier le folklore avec un musée consacré au célèbre Cwarmê. Régulièrement, le Malmundarium organise des expositions, soit "clé sur porte", soit créées par l’équipe animation elle-même. C’est le cas de cette exposition consacrée à ce qui reste sans doute la voiture la plus sympa de l’histoire de l’automobile, la VW Coccinelle.


 

Des Cox grandeur nature, des modèles réduits, photos, accessoires,…

Le Malmundarium n’a pas lésiné sur la place qu’occupe l’événement puisque le parcours s’étend sur la quasi-entièreté du cloître au rez-de-chaussée mais aussi au deuxième étage dans la salle des expositions sous les combles ; du reste, c’est la plus grande expo en surface montée par le Malmundarium depuis son ouverture, et à vrai dire, c’est une réussite : à travers des archives, photographies, vidéos, miniatures, pièces de collectionneurs, l’exposition propose un retour sur l’histoire fabuleuse de la Cox, ses débuts sous le régime nazi et son développement exponentiel dès 1946 ; en quittant l’expo, vous saurez tout sur la voiture mythique de Volkswagen qui a été fabriquée pendant 64 ans et 3 mois, ce qui restera probablement un record :" Nous avons pu bénéficier de prêts de collectionneurs et on sait qu’ils sont nombreux, et de l’aide de l’importateur VW en Belgique, partenaire de l’exposition, explique Sébastien Guns de l’équipe du Malmundarium, des modèles réduits et des Coccinelles en taille réelle, des moteurs, des pièces, un châssis, etc. Quant aux documents d’époque et les vidéos, elles proviennent évidemment d’Allemagne en particulier des archives fédérales allemandes. Une fois toutes ces pièces rassemblées, notre équipe s’est chargée de la conception de l’exposition qui est donc une vraie production du Malmundarium."

 

Une ascension fulgurante

Le parcours invite d’abord le visiteur à revivre les conditions dans lesquelles la Coccinelle a été créée, juste après la deuxième guerre mondiale, même si elle avait déjà été conçue à quelques exemplaires sous le régime nazi, à la demande de Hitler, sans être commercialisée ; le dictateur avait contacté l’ingénieur autrichien Porsche pour concevoir une voiture bon marché. Après la guerre, un exemplaire d’une Coccinelle était découvert par un militaire britannique à Wolfsburg qui relança l’activité de l’usine :" C’est cette volonté de produire une voiture du peuple dans un contexte de reconstruction, poursuit Sébastien Geuns, il était nécessaire de relancer l’industrie allemande et la Coccinelle a largement contribué au redéploiement de l’économie du pays." L’exposition décrit l’ascension fulgurante de la petite voiture : en 1955, la production des "Cox" atteignait le palier symbolique du million d’exemplaires construit. En 1973, la célèbre VW devenait la voiture la plus produite de l’Histoire de l’automobile, devant la Ford T., fière de son moteur à refroidissement par air dont un exemplaire trône dans l’exposition. La chute fut cependant assez brutale et en 1978, la dernière Coccinelle produite sur le sol allemand sortait de l’usine, mais jusqu’en 2003, ce modèle continua d’être fabriqué à Puebla, au Mexique.

Le visiteur aura son regard attiré par les chromes rutilants qui donnaient un certain caractère de luxe à la Coccinelle, mais aussi par bon nombre de pièces, portières, capots, rétroviseurs, phares, compteurs, etc.

 

Un espace dédié à la filmographie et à la publicité

La visite ne se réduit donc pas au seul cloître : " nous avons effet un autre espace au deuxième étage, explique encore Sébastien Geuns, qui est consacré à la filmographie très riche qu' a suscité la Coccinelle avec des extraits de films dont évidemment le célèbre "Un Amour de Coccinelle", mais aussi tous les objets multimédias liés à la publicité faite pour la Cox."

"La Coccinelle, voiture de légende", une exposition présentée au Malmundarium, place du Châtelet, juste à côté de la Cathédrale de Malmedy, visible sur réservation uniquement jusqu’à février 2022, tous les jours de 10 à 18h sauf le lundi. Infos : malmundarium.be

Sur le même sujet...

Archive : JT du 11/07/2019

Philippe Collette

Retrouvez l'article original sur RTBF