Berchem-Sainte-Agathe 1082

Jette : les occupants du squat de la rue Longtin relogés

Depuis près d’un an, environ 180 réfugiés occupaient d’un bâtiment appartenant à l’ONG Action Damien, sur la rue Honoré Longtin.

Ils ont tous été relogés, suite à l’action de nombreux partenaires, dont la commune, annonce celle-ci dans un communiqué.

La plupart des occupants venaient initialement du parc Maximilien. Le propriétaire du bâtiment, l’ONG Action Damien, souhaitait récupérer son bien depuis le mois de septembre, pour le mettre en vente. Sollicitée depuis juin dernier par un collectif citoyen d’aide et d’accompagnement aux migrants, la commune peinait à trouver une solution. La justice de paix avait ordonné en décembre dernier l’expulsion des occupants. Celle-ci avait finalement pu être évitée. 

Au terme de nombreuses réunions avec les ministres compétents (le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort (PS); le ministre bruxellois chargé de l’Action sociale, Alain Maron (Ecolo); la secrétaire d’Etat bruxelloise au Logement Nawal Ben Hamou (PS) et le secrétaire d’Etat fédéral à l’Asile et la migration, Sammy Mahdi (CDV) ), mais aussi avec Bruss’help, le Samu Social, MSF, Action Damien, le Collectif citoyen, le CPAS, la police, les services communaux et le bourgmestre de Jette, Hervé Doyen (CDH), “une solution définitive a été trouvée pour que toutes ces personnes soient relogées dans des conditions sécurisées et décentes. Les derniers occupants ont quitté l’endroit ce lundi matin.”, explique le communiqué.

La majorité des occupants ont été relogés dans un bâtiment situé à Molenbeek avec une convention d’occupation signée avec Citydev. D’autres dans un immeuble situé à Berchem Sainte-Agathe, également sous le sceau d’une convention d’occupation, nous indique le bourgmestre.

“Le bourgmestre salue les efforts des uns et des autres, tout particulièrement du Collectif citoyen, en vue de trouver une solution définitive et humaine à cette situation compliquée sans avoir eu à mettre en œuvre l’ordonnance d’expulsion obtenue par le propriétaire auprès de la Juge de Paix.”

Rédaction

Retrouvez l'article original sur BX1