Horeca, culture, cinémas, télétravail, bulle : voici les mesures du "plan été" prises par le comité de concertation

Un nouveau Comité de concertation s’est tenu ce mardi. Au programme, une série d’assouplissements à envisager pour le mois de juin et pour l’été. Dès l’ouverture de la conférence de presse, Alexander De Croo a annoncé que nous sommes sur la bonne voie, ce qui a permis aux autorités de dégager un "plan estival large" grâce notamment au "premier pilier" sur lequel les autorités misent : la vaccination. Le "deuxième pilier étant celui de la situation des hôpitaux".

Après les mesures relatives au plan Plein air qui sont entrées en vigueur ce samedi 8 mai, le gouvernement a déroulé un calendrier de déconfinement qui offre de nombreuses perspectives pour la grande majorité des secteurs. Comme un souffle de liberté.

Lors du dernier comité de concertation, aucune décision n’avait été prise pour les mois de juillet et août. Le Premier ministre avait indiqué vouloir éviter de "donner des perspectives que nous ne pourrons pas réaliser".

Ce mardi 11 mai, Alexander De Croo a déployé son "plan été" qui devrait s’élargir de plus en plus à compter du 9 juin et avec l’objectif de faire disparaître les règles à partir du mois de septembre.

Si ce plan est possible, souligne le Premier ministre, c’est notamment parce que la campagne de vaccination avance à un rythme soutenu. On devrait bientôt vacciner près de un million de personnes par semaine, "nous nous dirigeons de plus en plus vers un retour à la vie normale". A cet égard, Alexander De Croo a tenu à remercier toutes les personnes qui travaillent dans les centres de vaccination ainsi que celles qui ont décidé de se faire vacciner. "C’est un signe de solidarité, grâce à ces personnes nous sommes en mesure de donner des perspectives".

L’importance de la vaccination a d’ailleurs été soulignée à de très nombreuses reprises, tant par le Premier ministre que par les ministre-président. Les autorités ont, en effet, réitéré à de nombreuses reprises, les appels à la vaccination.

Quatre échéances

Tout d’abord, quatre échéances ont été fixées avec des dates précises : 9 juin, 30 juillet, 13 août et 1er septembre. Chaque date correspond à un seuil épidémiologique. Exemple pour le 9 juin, cette date est conditionnée à un seuil de 500 patients maximum en soins intensifs et 80% de personnes atteintes de comorbidités vaccinées.

Le passage d’une étape à l’autre est conditionné à la vaccination de la population ainsi qu’à la situation dans les hôpitaux.

Horeca

Première mesure prise, que la RTBF a pu confirmer : dès le 9 juin, les restaurants et cafés pourront accueillir quatre personnes maximum (plus si personnes issues du même foyer) en intérieur. En intérieur, les établissements Horeca devront fermer à 22 heures, et à 23h30 pour l’extérieur, a précisé le Premier ministre.

Les règles pour l’Horeca à l’intérieur et à l’extérieur continueront d’évoluer pendant les mois d’été. Le Comité de concertation fixera ces règles.

Bulle

Par ailleurs, la bulle de 2 en intérieur passe à 4, aussi dès le 9 juin. Ces 4 personnes ne devront pas nécessairement être toujours les mêmes. Le concept de bulle a évolué à plusieurs reprises depuis le début de la crise sanitaire.

Rappelons que le nombre de contacts acceptés en extérieur est aujourd’hui de 10. Et si le couvre-feu nocturne n’existe plus depuis le 8 mai, il est interdit de se rassembler la nuit à plus de trois en extérieur.

Événementiel, culture, cinémas

"On arrive à la fin du marathon. Nous donnons des perspectives au secteur culturel" s’est réjoui Pierre-Yves Jeholet, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Pour les événements, ceux-ci sont autorisés en intérieur avec un maximum de 200 personnes avec port du masque et obligation de rester assis, dès le 9 juin. La jauge devrait être étendue à 3000 personnes en intérieur à compter du mois d’août.

Pour ce qui est des événements en extérieur, à partir du 9 juin ils pourront accueillir 400 personnes et 5000 à partir du mois d’août. Ainsi des festivals pourraient avoir lieu, "avec une preuve de tests négatifs ou de vaccination", a souligné Alexander De Croo. Pour ce qui est de la jauge à l’intérieur ensuite, "le taux sera décidé en fonction de la capacité de la salle".

Une bonne nouvelle aussi pour le secteur culturel et pour les cinémas qui pourraient donc rouvrir dès le 9 juin.

Voici dans le détail :

* A partir du 9 juin : À l’intérieur : jusqu’à 200 personnes ou 75% de la capacité de la salle, public assis, port du masque et respect des distances de sécurité. À l’extérieur : jusqu’à 400 personnes, port du masque et respect des distances de sécurité.

* A partir du 1er juillet : À l’intérieur jusqu’à 2000 personnes ou 80% de la capacité de la salle, public assis, avec port du masque et respect des distances de sécurité. À l’extérieur : jusqu’à 2500 personnes, avec port du masque et respect des distances de sécurité.

* A partir du 30 juillet : À l’intérieur : jusqu’à 3000 personnes ou 100% de la capacité de la salle, avec port du masque et respect des distances de sécurité. À l’extérieur : jusqu’à 5000 personnes.

À partir du 13 août, les

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF