Namur 5000

Boulangerie Legrand : du pain familial, bio et artisanal depuis 1831

Dans le champ des possibles, Jonathan Bradfer nous emmène à la découverte des Belges inspirants qui développent des projets positifs. Cette semaine, on pousse les portes d’une boulangerie familiale passionnée depuis près de deux siècles par le pain bio et local.

A Namur, la boulangerie Legrand fait du pain biologique et artisanal depuis 1831. Ce savoir-faire transmis de père en fils depuis 7 générations repose sur les mêmes principes que ceux d’antan : ni améliorant, ni additif, ni conservateur, ni congélation. Aujourd’hui, Dominique est le garant de cet héritage et promeut une vraie philosophie de la lenteur et du bon produit. " Dans n’importe quel métier, dès qu’on veut produire beaucoup et vite, on a tendance à plus baquer. "

Cette lenteur se manifeste d’ailleurs à plusieurs étapes de la confection du pain : la pâte repose par exemple 24 heures à température ambiante. Quant au pétrissage, il est lent aussi, ce qui donne des pains pauvres en gluten et riches en qualité nutritive. " Chez nous, plus de 40% de nos consommateurs sont envoyés par des médecins et des nutritionnistes. La valeur nutritive est devenue très importante. Comme disait Hippocrate : " Que ton aliment soit ton médicament ". C’est tous les jours le cas ici, c’est très concret chez nous. " explique Angela, la mère de famille.

Derrière chacun de ces pains, se trouve un paysan ou un meunier wallon. En effet, la famille Legrand utilise en priorité des céréales issues de l’agriculture bio de Belgique, même s’ils font une petite entorse au local. Des blés anciens et des farines antiques, naturellement pauvres en gluten, sont exportées de Sicile d’où est originaire Angela.

L’autre particularité, c’est de proposer du pain au levain. Cette levure naturelle est dorlotée par la famille depuis des générations. D’ailleurs, la famille vit au-dessus de l’atelier pour pouvoir s’en occuper et lui trouve des " nounous " quand elle part en vacances !

Boulanger, un métier en danger

Cette passion pour le " bon " pain est d’autant plus importante qu’aujourd’hui les boulangers souffrent : 2 boulangeries en Wallonie, 5 en Flandre ferment leurs portes par mois ces dix dernières années. La concurrence avec les grandes surfaces et les pains industriels devient difficile à gérer, en plus du rythme de vie et de la pénibilité du travail.

Les Legrand ne comptent pas se laisser abattre pour autant ! La relève est déjà assurée : Pamela, la fille de 25 ans, s’occupe tous les jours des pâtisseries et Alexandre, le fils de 21 ans, passe toutes les nuits dans l’atelier avec son papa. " J’ai commencé à 12 ans avec mon grand-père et mon père. On peut dire que je suis né dans la farine. Mon professeur, c’est mon père : le meilleur, je le conseille ! " confie le jeune homme au micro de Jonathan Bradfer.

En plein centre de Namur, vous pourrez ainsi retrouver des pains et des baguettes épeautres, sarrasins, seigles et froment belges ou de bons gros pains au blé ancien moulu sur leur propre moulin. La Boulangerie propose aussi des pâtisseries, des confitures, des pâtes à tartiner et d’autres assortiments de produits artisanaux.

La Boulangerie Legrand – Rue Emile Cuvelier 18, 5000 Namur. Du mardi au vendredi de 9h à 18h. Le samedi de 9h à 14h. Plus d’informations sur leur site internet.

Maxime Maillet avec Jonathan Bradfer

Retrouvez la chronique de Jonathan Bradfer dans "On n'a pas fini d'en parler" (à partir de 01:01:20)