Limbourg 4830

Affaire du cercle estudiantin "Reuzegom" en Flandre : la chambre du conseil se prononcera le 7 juin sur d'éventuels renvois

La chambre du conseil de Hasselt se penchera le lundi 7 juin sur l'affaire du cercle estudiantin Reuzegom. Elle devra déterminer qui, parmi les 18 personnes impliquées dans un rituel de baptême fatal pour le jeune Sanda Dia, devra comparaître devant le tribunal correctionnel. Le parquet du Limbourg a confirmé vendredi que l'enquête était bouclée.


A lire aussi"Reuzegom": quelle est cette affaire où un étudiant flamand a perdu la vie lors d'un baptême ?


L'audience en chambre du conseil sur ce dossier devait se tenir début septembre 2020. Des demandes de devoirs d'enquête complémentaires ont cependant été déposées, entraînant la suspension de la procédure en chambre du conseil. Certaines demandes ont été acceptées, d'autres non. Les devoirs d'enquête complémentaires sont aujourd'hui terminés.

Les 18 personnes impliquées pourraient être poursuivies pour homicide involontaire, administration volontaire de substances nuisibles ayant entraîné la mort, traitement dégradant et négligence coupable. 


►►► À lire aussi : Un baptême étudiant à Vorselaar tourne mal, un étudiant décédé


Le 5 décembre 2018, le club estudiantin avait prévu une épreuve de baptême à laquelle ont pris part Sanda Dia, 20 ans, et deux autres bleus. L'activité avait débuté à Louvain et s'était poursuivie dans un chalet à Vorselaar (province d'Anvers). L'état de santé du jeune homme s'était nettement dégradé après qu'il avait ingurgité de l'alcool et de l'huile de poisson. La victime, originaire d'Edegem (province d'Anvers), devait décéder le 7 décembre 2018 à l'hôpital. Il souffrait d'hypothermie et plusieurs de ses organes étaient endommagés.

 

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF