Mettet 5640

A Anhée, Julie prouve que la soudure n'est pas qu'une affaire d'hommes

Le fouyeux, le fwarfouyeux ou encore le maissefouyeux sont toutes des créations de Julie Vandeghinste. La jeune femme s’est lancée dans la soudure et la découpe métallique il y a un an et son carnet de commande ne désempli pas.

Il fallait croire en soi pour se lancer dans une entreprise de fabrication d'outils de jardinage en métal ou d'outils de traction chevaline!

Julie a tenté le coup avec audace et succès, aujourd'hui, elle trace sa voie pas à pas, mais avec la passion en plus.
 

C’est à Anhée que Julie Vandeghinste a installé son atelier de soudure, aidée par son compagnon et par une stagiaire. "Je suis un peu tombée dans la soudure par hasard. J’ai à la base un diplôme d’agronome, suivi d’une formation en chèvrerie et je pensais plutôt me diriger vers ça". Mais les rencontres, notamment avec Albert Roulive, son compagnon, l’ont guidée sur une autre voie.

Retour aux outils traditionnels pour travailler la terre

"Un jour, je travaillais au jardin et j’ai eu besoin d’une grelinette. J’ai alors demandé à Albert qui a été facteur d’orgues de barbarie, s’il pouvait m’en créer une. Je lui ai donné un coup de main et de là, des amis en ont demandé aussi et de trois ou quatre outils, on s’est retrouvé à en faire des dizaines". Le couple sent le potentiel derrière cette création, initialement inventée par un certain André Grelin. Ils rebaptisent l’outil "Le Fouyeux", un râteau à cinq dents et deux manches qu’on plante dans le sol et qu’on pousse ensuite vers le bas pour remuer la terre. Suivront le Fwarfouyeux, à sept dents et le Maissefouyeux, à huit dents, conçu pour les maraîchers.

Julie s’est également spécialisée dans les outils de traction animale : "Il y a une forte demande dans ce secteur, notamment pour les chevaux de trait, mais aucun constructeur en Belgique. Il y avait donc un filon à exploiter".

Vous pouvez visionner ici le reportage de Canal C sur le déssouchage au cheval de trait à la réserve de Sclaigneaux, fait à l'aide des créations de Julie.

Des silhouettes en métal et des enseignes pour le côté artistique

"On a aussi une grande demande pour les enseignes personnalisées. On a fait celle pour la Ferme des Pilifs début décembre et les différents marchés, notamment de noël, ont permis de faire connaître Outils Tradition dans la région". Julie propose également des silhouettes en métal, représentant le plus souvent des animaux : des lapins, des escargots, des écureuils…

"L’avantage c’est qu’on voit aussi passer des commandes très spécifiques, ce qui me permet de toucher un peu à tout". Le prochain projet de Julie ? Développer des portes bassins avec des supports pour le savon et l’essui.

Site internet de Outils Tradition, ici.

Pour suivre les actualités de Julie Vandeghinste et Outils Tradition, ça se passe sur Facebook ou sur Instagram.

Marine Guiet

Si comme Julie, vous avez aussi du talent, une passion, une idée innovante, partagez votre talent en remplissant le formulaire ci-dessous.

Pour découvrir d'autres personnalités, rendez-vous dans notre dossier "Partage ton talent".