Aubel 4880

#RESTART Artisan - "J'ai envoyé mes pains par la poste pendant le confinement"

Envoyer ses pains et pâtisserie par la poste en plein confinement, c'est l'idée un peu folle de la boulangerie liégeoise l'Alternative. Six mois plus tard, Pierre Hennen continue à envoyer sa marchandise par la poste aux quatre coins de la Belgique!

Pierre est un jeune boulanger talentueux qui a décidé de ne pas se laisser abattre par la crise du COVID-19. Comme ses clients n'osaient plus sortir de chez eux pour lui acheter ses pains durant le confinement, Pierre a décidé de leur envoyer la marchandise directement par la poste! Six mois plus tard, il n'en revient toujours pas du succès de sa démarche.

Chez les Hennen, on est boulanger depuis six générations! Imaginez alors le malheur de Pierre quand il apprend il y a quatre ans qu'il est cœliaque, c'est à dire allergique au gluten. Suite à cette nouvelle, Pierre a cherché à trouver des alternatives au pain classique mais n'a été convaincu par aucun des produits sans gluten présents sur le marché. Il se lance alors le défi de réaliser son propre pain sans gluten et sans lactose: "un pain gourmand, moelleux et qui me rappelle celui de mon grand-père."

Après de nombreux essais, il tombe d'accord sur plusieurs recettes et décide de lancer sa propre boulangerie BIO "L'Alternative", il y a un an et demi. "Mon but est d’aider les gens qui, tout comme moi, souffrent d’intolérances ou d’allergies alimentaires. Je veux qu'ils puissent retrouver du plaisir à manger du pain, tout en respectant leur santé. Fini les pains durs comme de la brique et qui goûtent le carton." Egalement passionné de pâtisseries, Pierre propose toute une série de gourmandises, sans gluten et sans lactose, inspirées des plaisirs de l'enfance: des gaufres, des madeleines, des snickers, des tartelettes... Il y en a pour tous les goûts!

Pierre Hennen est un véritable artisan. Chez lui, tout est fait à la main: "Je m'oppose vraiment à la production industrielle à la chaîne et à tous les produits pré-emballés. Moi je travaille avec du levain naturel et des fruits locaux et de saison." De même que le boulanger n'utilise pas d'emballages plastiques: les pains sont vendus dans des sacs biodégradables et les pâtisseries dans des bocaux en verre réutilisables.

Lorsque le confinement est arrivé, très vite, le boulanger se rend compte que sa clientèle baisse. Beaucoup de personnes n'osent plus sortir de chez elles pour faire leurs courses et ne viennent plus lui acheter du pain comme à leur habitude. Pierre doit trouver une solution pour continuer à vendre sa marchandise, malgré la crise de COVID-19.

Les pains liégeois sont livrés aux quatre coins de la Belgique!

Livrer ses pains par la poste, le jeune entrepreneur y songeait depuis un moment. Le but de cette démarche étant de pouvoir toucher une clientèle plus éloignée. "C'est vraiment pendant le confinement que j'ai mis sur pied le système de livraison par la poste car certains de mes clients n'osaient plus sortir de chez eux pour faire leurs courses. Beaucoup de commerces ont développé des services de livraisons, je me suis dit que c'était le moment de me lancer aussi."

La livraison n'abîme en rien la qualité du pain: "Mes pains tiennent facilement une semaine après cuisson, l'envoi par la poste n'est pas un souci. Les clients reçoivent un produit aussi frais que s'ils étaient venus le chercher eux-mêmes à l'atelier."

Très vite, le système original de livraison de la boulangerie "L'Alternative" séduit et convainc, les commandes augmentent rapidement: "J'ai atteint un pic de 250 pains à livrer en confinement! Cela n'était jamais arrivé avant. J'ai eu beaucoup de presse sur ma démarche, ce qui m'a permis de me faire connaître au-delà de Liège." Satisfait de son nouveau système de livraison, Pierre a décidé de le garder, même une fois le confinement fini. Aujourd'hui, ses pains liégeois sont envoyés par la poste jusque Anvers, Gand, Bruges, Bruxelles, Namur, Arlon... et peut-être même bientôt jusqu'au BENELUX.

"Si mon grand-père me voyait de là-haut, il rigolerait en voyant que je suis à mon tour devenu boulanger, que je fais du pain sans gluten et que je les envoie par la poste! Il me dirait: 'Pierre tu es fou!'" nous confie le boulanger avec le sourire aux lèvres.

Prochain objectif: un nouvel atelier

Début octobre, Pierre Hennen a quitté son atelier partagé pour ouvrir son propre atelier de boulangerie avec salon de dégustation. Pour pouvoir se permettre d'ouvrir un tel lieu, il a fait appel à un crowdfunding. La collecte lui a permis de financer une partie de l'aménagement de son nouveau lieu de travail. Un projet rendu possible via sa nouvelle clientèle: "Grâce à l'envoi de mes pains par la poste, j'ai touché une nouvelle clientèle qui a largement contribué à la réussite de ce crowdfunding."

L'histoire de "L'Alternative", c'est une véritable success-story à la liégeoise qui pourrait en inspirer plus d'un. "Si j'avais un conseil à donner, ce serait celui-ci: n'hésitez pas à regarder ce qui se fait ailleurs, même à l'étranger. Si ça marche pour les autres, il n'y a pas de raison que ça ne marche pas pour vous! Mais surtout: osez vous lancer dans l'aventure!"

Marion Jaumotte et Pierre Lambert

Tout cet été, Vivre ICI part à la rencontre des acteurs culturels, des producteurs, des pme… qui, à la suite de la crise du coronavirus, ont décidé de pivoter, de se réinventer et sont parvenus à mettre en place des solutions positives et durables pour s’en sortir. Leurs enseignements sont une lueur d’espoir pour leurs secteurs respectifs. Nous avons décidé de partager leur histoire et qui sait, vous inspirer.

#Restart est un projet en partie financé par le Fonds pour le Journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.