Faut-il garder les cahiers scolaires de vos enfants ?

Que faire des anciens cahiers de classe des écoliers ? Ils prennent de la place dans les placards et, en y réfléchissant bien, quand les avez-vous ouverts pour la dernière fois ? Qu’en est-il des écoles ? Combien de temps doivent-elles conserver les interrogations et autres documents des élèves ?

Une nouvelle année scolaire se dessine au loin pour vos enfants et déjà, les tiroirs débordent des manuels scolaires et autres cahiers des années précédentes. Ce n’est pas pour autant une raison pour les recycler trop vite.

Sur le portail de l'enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles, il est demandé aux élèves de conserver leurs notes de cours, interrogations et journaux de classe jusqu’à l'obtention du diplôme du cycle (CEB / CESS). En cas de contrôle de la part du service général de l’inspection, les étudiants doivent être en mesure de fournir ces documents.

Une fois le diplôme en main, veillez bien à le ranger à l’abri, tout comme les relevés de notes. En cas de perte, les duplicatas officiels de ces documents peuvent vous coûter très cher, puisque les frais administratifs s’élèvent à 50 euros.

Archiver les copies d’examen pour leur intérêt historique

D'après le ministère de la Communauté française, les établissements scolaires sont aussi tenus de garder les documents des élèves.

Les photos de classe sont archivées et les registres d’inscription avec les informations personnelles (nom, date de naissance, adresse) sont conservés 10 ans. Les procès-verbaux des conseils de classe se retrouvent dans des cartons pendant 30 ans, à côté des justificatifs en cas d’absence de l’élève qui sont eux, préservés 5 ans.

Quant aux travaux scolaires, exercices réalisés en classe et examens, ils sont triés pour ne garder que les années se terminant par 0 et 5. Le but ? Créer des archives historiques pour les générations à venir.

Laisser son enfant choisir ses souvenirs

Même si ces cahiers et journaux de classe prennent de la place, ils sont autant de souvenirs pour vos enfants. Garder un échantillon des écrits, dessins et contrôles de vos chérubins peut être un bon compromis. Une fois adultes, vos enfants vous remercieront probablement d’avoir préservé ces traces de leur passage sur les bancs de l’école.

 

Marine Guiet