Liege 4000

Les 5 événements sportifs à voir ce week-end

5 événements sportifs à voir ce week-end devant son petit écran ou mieux encore en se déplaçant sur les lieux pour aller encourager les sportifs.

1. Legend Boucles 2018 (Bastogne)

Thierry Neuville et son coéquipier Nicolas Gilsoul seront cette année encore les deux têtes d’affiche des Legend Boucle, qui se dérouleront ce week-end. Vainqueur de l’édition 2017, le triple vice-champion du monde des rallyes sera au volant non pas d’une Porsche Carrera, mais d’une Opel Corsa A. "J’adore ce rallye. Le parcours, l’ambiance et le public de Bastogne sont fantastiques", confie Neuville. "On s’est super bien amusé l’année passée et je tenais à revenir en 2018, mais d’une manière différente. Uniquement pour le plaisir, celui des fans et le nôtre, à Nicolas et moi."

Point de lutte pour le classement final donc pour le pilote WRC. " J’ai racheté ma toute première auto, la Corsa avec laquelle j’ai participé à mon premier rallye au Luxembourg. Je ne souhaite pas rouler en "démo" car je souhaite faire la course et avoir mes chronos. Mais mon nom ne figurera pas dans le classement final. On sera là pour participer à cette grande fête belge du rallye et faire le show", continue le pilote de Saint-Vith.

Petite nouveauté cette année. Aux côtés des "Legend" et "Classic", la "Challenger" fera office de nouvelle catégorie. "Depuis l’avènement du "Target Time" en "Legend", certains ont tendance à tirer la langue, se rendant compte qu’il leur est devenu impossible d’espérer un résultat en vue face à des garçons tels que Thierry Neuville, pour ne citer que lui. Dans le même temps, plusieurs pilotes nous ont fait part d’une moyenne trop basse à leur goût en catégorie " lassic " (60 km/h). En créant cette nouvelle catégorie "Challenger", on espère pouvoir contenter le plus grand nombre, avec des équipages qui auront la possibilité de viser la victoire au classement général, et d’autres qui pourront enfin hausser le rythme, sans pour autant se mesurer aux références en Legend ", déclare l’organisation.

Depuis 4 ans, c’est Bastogne qui sert de terrain de jeu. Avec 216 kilomètres chronométrés et plus de la moitié du tracé modifié, les pilotes vont pouvoir pousser sur l'accélérateur.

Où : à Bastogne

Quand : 2,3 et 4 février

Plus d’info ? Par ici

2. Coupe Davis : Belgique-Hongrie (Liège)

Finaliste malheureux l'année passée, notre équipe masculine de tennis reçoit la Hongrie au premier tour du Groupe Mondial de la Coupe Davis. La rencontre se déroulera au Country Hall sur surface dure du 2 au 4 février prochain à Liège.

Et David Goffin sera bien présent pour défendre nos couleurs. C’est donc une bonne nouvelle pour Johan Van Herck qui pourra compter sur son meilleur joueur. Ruben Bemelmans, Joris de Loore et Julien Cagnina complète l’équipe belge.

"En 2018, une nouvelle année commence avec de nouvelles opportunités, en Coupe Davis aussi. Nous continuerons à nous baser sur les mêmes valeurs : confiance en nos qualités, esprit d’équipe et grandes ambitions, mais avec respect pour l’adversaire. L’expérience que les joueurs et le staff ont acquise les dernières années doit nous aider à nous qualifier à nouveau pour les quarts de finale de la Coupe Davis. Nous pouvons compter sur 4 joueurs motivés, et aussi sur Steve Darcis qui se mettra toute la semaine à la disposition de l’équipe. Enfin, nous comptons sur le soutien du public belge pour nous pousser vers la victoire à Liège" a expliqué le capitaine Van Herck.

L’équipe belge affrontera notamment Marton Fucsovics (80e) et Attila Balazs (206e), les deux joueurs hongrois avec le meilleur classement.

Où : Allée du Bol d'Air 19, 4031 Angleur

Quand : 2,3 et 4 février

Plus d’info ? Par ici

3. Bruges-Charleroi (Bruges)

Alors qu’il ne reste que 6 matchs à disputer en Pro League, c’est le choc de cette 24ème journée. Le leader brugeois reçoit son dauphin Charleroi dans un match qui s’annonce passionnant.

Car les hommes d’Ivan Leko ont perdu ce week-end face à Gand, mais reste néanmoins premier au classement et toujours invaincu à domicile. Bruges c’est 12 victoires en 12 matchs, 37 buts marqués pour 10 encaissés au Jan Breydel Stadion.

Et Charleroi dans tout ça ? Les hommes de Felice Mazzu s’exportent bien dans notre championnat. Avec 7 victoires et 2 partages, c’est même l’équipe la plus prolifique hors de ses bases. S’il est vrai que les Zèbres sont de bons candidats à l’extérieur, ils voudront quand même laver l’affront subit en quart de finale de la Coupe de Belgique, perdu 5-1 face à ses mêmes brugeois.

En cas de victoire Charleroi reviendrait à 8 points du leader et serait sûr de conserver sa deuxième place au général. De quoi ambitionner de jouer un rôle en vue dans les PO1.

Où : Stade Jan-Breydel, Koning Leopold III-laan, Bruges

Quand : dimanche 4 février à 18h00

Plus d’info ? Par ici

Les autres matchs :

Vendredi :

Antwerp – Waasland-Beveren 20h30

Samedi :

Lokeren – Standard 18h00

Eupen – La Gantoise 20h00

Saint-Trond – Courtrai 20h00

Mouscron – Genk 20h30

Dimanche :

Anderlecht – Malines 14h00

FC Bruges – Charleroi 18h00

Zulte-Waregem – Ostende 20h00

4. Union Saint Gilloise – Beerschot-Wilrijk (Saint-Gilles)

On reste dans le monde du ballon rond, mais on descend d’une division. En D1B, l’Union doit absolument prendre des points. Alors qu’il ne reste que 4 journées à disputer, les hommes de Marc Grosjean sont assurés de disputer les play-down et voudront éviter la dernière place dans ce second mini championnat, synonyme de descente en foot amateur.

Cela commence par la réception du Beerschot-Wilrijk dimanche. Et il faudra mettre les bouchées doubles. Car lors des 3 confrontations, l’Union n’a pas réussi à prendre un point. Ils ont encaissé 8 buts et n’ont fait trembler les filets qu’à une seule reprise. Réponse un peu avant 18 heures.

Où : Stade Roi Baudouin, Avenue de Marathon, Bruxelles

Quand : samedi 3 février à 16h00

Plus d’info ? Par ici et ici

5. Finales du championnat de Belgique Indoor hommes et dames (Charleroi)

Ce vendredi et ce samedi au Spiroudome et à la salle la Garenne à Charleroi, se disputent les demi-finales et finales du championnat de hockey indoor masculin et féminin.

Le Racing, grand favori chez les hommes reçoit le White Star, tandis que Namur affronte Anderlecht. Du côté féminin, l’affiche de la première demi-finale est la même que chez les hommes. Mais, c’est cette fois le White Star, qui a fini la phase de groupe en tête, qui reçoit le Racing. L’autre match oppose le Watducks au Parc.

Pour voir qui remportera le titre en salle, rendez-vous samedi sous le coup de 19 heures pour la finale dame et 20h30 pour les hommes.

Où : Rue des Olympiades 2, 6000 Charleroi

Quand : vendredi et samedi 2-3 février

Plus d’info ? Par ici