Aubange 6790

Le photographe bruxellois Benoît Feron publie un superbe carnet de voyages photographiques

Admirez les plus beaux couchers de soleil du désert de l’Atacama au Chili, partez à la découverte de la faune sauvage du parc national Yellowstone aux Etats-Unis et suivez les guépards du Kenya en pleine chasse comme si vous y étiez grâce au superbe ouvrage du photographe bruxellois Benoît Feron intitulé "Voyages".

Publier ses souvenirs photographiques de voyages dans un livre, au départ, Benoît Feron n’en avait pas vraiment l’intention. L’aventure a commencé un peu par hasard lors du deuxième confinement, en novembre 2020. "Ce livre s’est inventé à mon insu" confie le photographe. "Début novembre, alors que le gouvernement nous reconfine, je décide d’apporter du soutien autour de moi et je me lance dans cette série 'Traveling in confinement' sur Facebook pour faire voyager les gens virtuellement à travers le monde, dans tous mes univers. Je leur ai fait la promesse de tenir jusqu’au jour où on pourra à nouveau voyager, en essayant sans cesse de les surprendre aux quatre coins du monde." Benoît Feron qui pensait être parti pour quelques semaines de publications tiendra en fin de compte 165 jours, jusqu’au 18 avril 2021, jour où le gouvernement a annoncé que les voyages non essentiels étaient à nouveau autorisés…

Pour publier chaque jour un souvenir de voyage accompagné d’une ou plusieurs photos, Benoît Feron a dû se replonger dans des dizaines de disques durs. Le photographe nous a confié que ses 20 années passées à bourlinguer aux quatre coins de la planète représentent au total 600.000 photos ! "J’ai redécouvert des photos prises il y a de nombreuses années, que j’avais oubliées. Les souvenirs fusent, me rappellent des moments vécus, parfois difficiles, souvent grandioses." Les publications quotidiennes pour "Traveling in confinement" ont demandé beaucoup de temps et d’énergie à Benoît Feron : "A la fin des 165 jours j’étais épuisé mais aussi heureux de voir à quel point cela avait pu toucher les gens. Les remerciements quotidiens des internautes m’ont donné l’énergie nécessaire. J’ai par exemple reçu des messages de famille qui regardaient mes publications chaque matin avec leurs enfants et qui leur racontaient la petite anecdote de voyage que j’avais pu écrire. C’est tout simplement merveilleux !"

Un QR Code pour encore plus de photos

Les 165 publications sont aujourd’hui rassemblées dans ce bel ouvrage intitulé "Voyages". Pour chaque jour, le livre indique la longitude et la latitude où les photos ont été prises (cela vous donnera peut-être des idées pour vos futurs voyages ?). Chaque publication est également accompagnée d’un QR Code qui renvoie vers les autres photos des séries présentées : "Il a fallu faire un choix pour les photos publiées, il n’a pas été possible de toutes les reprendre dans le livre… C’est pourquoi j’ai voulu les rendre accessibles via le code QR repris sur chaque page."

39 pays sont mis en valeur au travers de plus de 1650 photos. Celles-ci résument 20 années de voyages! En tournant les pages de "Voyages" on passe d’une vue imprenable sur le Kilimandjaro en Tanzanie, aux icebergs du Groenland en passant par le célèbre festival "Burning Man" connu pour son excentricité aux Etats-Unis… Vous n’en croirez tout simplement pas vos yeux.

Le livre regorge également de magnifiques portraits d’hommes et de femmes issus de tribus des quatre coins du monde. ​​​​​​​"Un autre thème qui m’est cher est celui de la peau comme vecteur ou canevas d’expression artistique. En 2020, j’ai pu rencontrer des femmes issues de l’ethnie Boya Larim dans le Sud Soudan. Les femmes Larim pratiquent la scarification intensément sur le visage et le corps. Elles choisissent elles-mêmes les motifs qu’elles se dessinent sur le corps, faisant preuve de beaucoup d’imagination. J’avais déjà vu des scarifications impressionnantes dans la vallée de l’Omo en Ethiopie, notamment chez mes Surma ou les Nyangatom, mais rien de comparable aux Larim. Je n’ai à ce jour, rien vu d’équivalent à ces véritables tableaux vivants que ces femmes composent au prix de souffrances qui doivent être extrêmes" écrit le photographe dans son livre au jour 30.

La Belgique est également présente dans cet ouvrage. Comme quoi, il ne faut pas toujours aller bien loin pour profiter de beaux paysages. Benoît Feron a par exemple photographié le street art le long du canal de Molenbeek ou encore les étangs du château de la Hulpe : "Ce jour-là, le long des étangs du Château de La Hulpe, le soleil et le ciel, tout bleu, s’étaient donné rendez-vous, offrant aux arbres flamboyants l’occasion de jeter leurs reflets d’automne dans l’eau pour y créer des tableaux impressionnistes" raconte le photographe.

Un concert de Queen parmi les portraits et les paysages...

Entre toutes ces photos de voyages et de paysages, on est un peu surpris de découvrir deux photos du concert de Queen, capturées en 1979 à Forest National. A l’époque, Benoît Feron était adolescent et surtout, il était encore facile d’entrer dans une salle de concert avec un appareil photo, contrairement à aujourd’hui ! " Je me trouve devant mes idoles et Freddy Mercury entonne 'Love of my life' sur le podium à quelques mètres. Brian May sort des sons magiques de sa guitare, résonnant dans tout mon corps… Ces photos ont été prises avec un film dia qu’on pouvait pousser à 1600 asa pour augmenter leur sensibilité à la lumière. Et puis on les scannait pour les imprimer. Ces photos respirent toujours l’émotion et ne résistent finalement pas si mal à l’âge…" se souvient avec émotion le photographe.

Pour suivre les aventures de Benoît Feron rendez-vous sur www.benoitferon.photography et pour vous procurer le livre c'est par ici ou chez votre libraire.

"Voyages" de Benoît Feron chez Prisme Editions.

M.J.