Liege 4000

Kidsbox ou comment jouer d'une manière éco-responsable

Dominique Bissot est à la tête de Kidsbox, une entreprise qui propose des boîtes de jouets en location mensuelle pour les enfants jusqu’à 6 ans. Un projet écoresponsable, innovant et économique.

Dominique Bissot est en quelque sorte une Super Woman des temps modernes : mère de famille, elle travaille depuis 15 ans dans le secteur financier, tient des blogs et gère sa propre entreprise, Kidsbox. " Je fais tout toute seule en autodidacte… Ce n’est pas simple ! Mes journées sont bien chargées. "nous confie Dominique.

C’est au contact de ses enfants que cette Carolo d’origine pense à entreprendre dans le domaine de l’enfance qu’elle connait très peu au départ… En 2012, un premier blog voit le jour : KidsAgenda. La jeune maman y propose un guide avec des sorties adaptées aux enfants luxembourgeois : ateliers, visites guidées, activités sportives, spectacles, stages… Avec ses 13.000 followers, il est le devenu le premier portail utilisé par les familles du Grand-Duché du Luxembourg !

En 2016, naît un second blog KidsDressing où Dominique rapporte ses aventures et ses expériences de maman. Sa créativité entrepreneuriale la pousse finalement à se lancer dans l'aventure des jouets : Kidsbox est ainsi né. Cette entreprise propose des boîtes " surprise "de jouets en location pour des enfants (de 0 à 6 ans). Tous les mois - pendant 1,3,6 ou 12 mois en fonction de la formule choisie -, les enfants reçoivent à domicile ou dans un point de relais trois jouets thématiques et adaptés à leur âge. Au terme du mois, les parents renvoient  les jouets qui sont vérifiés et lavés avant de rejoindre le foyer d'une nouvelle famille.

Une démarche écoresponsable

Pour créer Kidsbox, Dominique est partie d’un constat : " L’utilité est plus importante que la possession. " Sa démarche est donc écoresponsable à bien des égards : la location invite à moins consommer, et donc à moins exploiter les ressources de notre planète pour créer sans cesse des nouveaux jouets. Par ailleurs, Dominique s’est inspirée des principes de l’économie circulaire où le gaspillage est réduit au maximum. En cela, au terme du cycle, les jouets sont soit donnés, soit revendus en accordant une part des bénéfices à des associations caritatives consacrées aux enfants.

Enfin, moins de dépenses inutiles dans le budget familial… Comptez 25 euros pour un abonnement mensuel, 255 pour un annuel. " Dans une logique de réduction des dépenses, il est plus pertinent de louer chaque mois des jouets en fonction des envies de son enfant et de son âge, que de racheter systématiquement des jouets…Les enfants grandissent tellement vite...C’est jeter de l’argent par la fenêtre ! "

Désengorger les maisons

Si Dominique est implantée au Grand-Duché du Luxembourg, elle exporte ses boîtes surprises dans plusieurs pays européens. " J’ai des clients en Allemagne, en France, en Angleterre, en Italie, en Suisse et en Belgique. En particulier à Bruxelles et à Liège. Mon projet touche plus des citadins pour qui l’espace est précieux. " Avec son projet de locations, les maisons sont en effet désengorgées des jouets peu utilisés.

Par ailleurs, Dominique reste aux aguets des nouveautés et fouille un peu partout pour proposer des jouets toujours plus originaux et innovants. " Je fais appel à des créateurs qui font des beaux jouets, je vais dans des petites boutiques… Mes jouets ne sont pas ceux qu’on retrouve habituellement dans les grandes surfaces. Puis, je me base sur mon expérience de maman, je fouille sur les réseaux sociaux, je participe à des salons de jouets en Europe… " A long terme, Dominique aimerait recruter d’autres personnes et développer plus encore sa société." En particulier en multipliant les collaborations avec des crèches ou des entreprises."

Maxime Maillet