Berchem-Sainte-Agathe 1082

Hide & Seek Festival: des concerts dans des lieux insolites de la capitale

Les organisateurs nous confirment que malgré les nouvelles décisions du CNS, le Hide & Seek festival aura bien lieu fin août, pour proposer des pauses musicales dans des lieux insolites de la capitale.

Le Hide & Seek Festival est sans doute l'un des festivals de musique les plus insolites de la capitale mais surtout l'un des rares qui va avoir lieu cet été. 

La promesse de ce festival original est de vous faire écouter/ découvrir de la musique traditionnelle et populaire dans des lieux complètement décalés, là où vous n'avez probablement jamais vu de concerts auparavant. Dans un cimetière ou un dans un transport atypique, sur un vélo, dans une piscine, dans une usine ou entre des murs millénaires avec une vue imprenable sur la capitale, voici le genre d'endroit où le Hide & Seek Festival vous propose d'écouter de la musique! Le moins qu'on puisse dire c'est que les organisateurs du festival, MuziekPublique, ne manquent pas d'imagination et repoussent à chaque fois les limites du possible. 

Les lieux qui accueilleront le public et les artistes ont tous été choisis avec grand soin. Le but du festival est de faire rimer patrimoine et musique traditionnelle. Le mélange est surprenant, dépaysant, l'invitation au voyage ne peut se refuser. "La musique du monde telle que nous, on l’entend, ce sont les musiques traditionnelles donc on va à la recherche de musiciens qui portent un héritage très fort", explique Morgane Mathieu, la responsable communication de Muziek-Publique à nos confrères de RTBF Info, "on s’intéresse à des musiques qui sont vachement acoustiques. On aime les artistes qui ont des techniques de chant particulières, ou encore des rythmes typiques d’une région précise de leur pays".

La billetterie est ouverte depuis le 13 juillet, les places sont limitées alors si l'idée vous séduit, ne tardez pas à réserver. Découvrez le programme ci-dessous.

Le 23/08 Un tour à vélo musical

Pour ce premier jour de festival, le Hide & Seek vous propose un tour musical à vélo, destination Anderlecht. Trois petits concerts auront lieu dans trois lieux insolites: le moulin du Luizenmolen, le jardin somptueux de la Maison d’Erasme et la salle d’entraînements de l’Ecole Supérieure des arts du cirque ! Les différentes pauses musicales seront animées par Griff, un trio de cornemuse, Serenade Ensemble et Oscar Beerten, un jeune violoniste folk. 

La promenade musicale dure 3H et représente 12km à vélo! Attention que le festival ne fournit pas de bicyclette pour l'activité.

Le 24/08 Une vue imprenable sur le Mont des Arts

C'est sur la magnifique et gigantesque terrasse de la Bibliothèque Royale que va avoir lieu cette deuxième journée de concerts insolites. La terrasse offre une vue imprenable sur le Mont des Arts et est généralement peu connue des Bruxellois. 

En plus de profiter de la vue vous allez pouvoir vous laisser emporter par la voix de la chanteuse Laïla Amezian et les Sheikhs Shikhats, des vocalistes et musiciens de la scène jazz et world. Ils vont réinterpréter des extraits du répertoire populaire du nord du Maroc, proposer une adaptation à plusieurs voix sur des arrangements audacieux et un groove chaabi détonant.

Le 25/08 L'intimité des anciennes Glacières Royales

Situées à l'angle du Boulevard Général-Jacques et du Boulevard du Triomphe, les anciennes glacières royales est un lieu insolite tout à fait exceptionnel. Pour assister à ce concert très spécial vous allez devoir descendre une volée de marches jusqu’à ce que la température se rafraîchisse un peu. En plein mois d’août, cela devrait être plutôt agréable. Il faut savoir que cet ancien palais des glaces servait à la conservation de glaçons pour l’usage des cafetiers, brasseries, limonadiers et glaciers du XIXème siècle. Récemment rénovées, il s’agit des plus grandes glacières connues en Belgique à ce jour.

Sous terre donc, vous aurez la chance de découvrir le talent du violoniste Edwin Vanvinckenroye. Audacieux et poétique, il impressionne par sa grande technicité et sa recherche perpétuelle de l’émotion.

 

Le 26/08 Au coeur de l'émaillerie belge

Rendez-vous à Forest, au Boulevard de la Deuxième Armée Britannique pour ce nouveau rendez-vous insolite. Le Hide & Seek Festival vous invite à un concert en plein coeur de l'émaillerie belge, un gigantesque hangar forestois ou est perpétuée la production artisanale de l'émaillerie, des plaques métalliques colorées. A l'origine, ces plaques étaient destinées à des publicités d'époque. Aujourd'hui, l'émaillerie sert surtout à d'autres domaines comme l'architecture.

C'est l'artiste Karim Baggili, joueur de oud, chanteur et compositeur qui va vous recevoir dans ce lieu très particulier. Riche de ses origines jordanienne et yougoslave, l’univers musical de l’artiste belge Karim Baggili est unique. Il mélange le groove, le rock-électro et le classique sans complexe.

Le 27/08 Dans l'un des plus beaux cimetières de Bruxelles

Autre date, autre ambiance! Cette fois c'est au cimetière de Laeken que le Hide & Seek Festival vous donne rendez-vous. Il est définitivement l'un des plus beaux cimetières de la capitale. Pour qui sait observer, il regorge de secrets, de détails romantiques et d’œuvres artistiques inestimables. 

Dans cette ambiance toute particulière, vous êtes invités à vous laissez emporter par de la musique populaire polonaise grâce au duo Mehehe. Cette musique unique rappelle la musique chamanique, faite d’enchantements et de mantras, de chuchotements et de tambours, de violons et de harpes anciennes. 

28/08 La tête dans les nuages

Une invitation à prendre un peu de hauteur avec ce concert dans le hangar du musée de l'armée dans lequel sont conservés les plus illustres appareils d'aviation militaire. Au milieu de 130 exemplaires exceptionnels, vous découvrirez de la musique traditionnelle mongole. 

L'ensemble Hatan se distingue depuis plusieurs années par leur approche fidèle mais singulière de la musique mongole. Le groupe est constitué principalement de femmes, ce qui pour la musique mongole est un fait très rare. Les musiciennes ont récemment gagné le deuxième prix du grand festival de musiques traditionnelles à Samarkand en Ouzbékistan.

Le 29/08 Dans le temple de l'hygiène

Connaissez-vous l'usine du linge du CPAS à Anderlecht? Au plus fort de la crise du Coronavirus, on lavait ici environ cinq tonnes de textiles par jour ! Des énormes machines, séchoirs, grues, palans et repasseuses traitent le linge à la chaîne... Le samedi, le brouhaha des machines laisse la place au silence et au calme.

Un cadre idéal pour découvrir le talent de la chanteuse Maria Mazzotta. Elle interprète avec un profond respect et une irrésistible émotion les chants de différentes cultures du bassin méditerranéen. De quoi rappeler les linges blancs qui sèchent au soleil en Italie ou en Grèce et vous laissez emporter par un doux parfum de vacances.

M.J.