Liege 4000

Exposition: "Zoos humains, l'invention du sauvage" à Liège

L'exposition "Zoos humains: l'invention du sauvage" s'ouvre ce samedi 17 septembre à la Cité du Miroir à Liège. Elle revient sur un chapitre de notre histoire peu connu ou du moins passé sous silence: l'exposition d'êtres humains dans des cages.

1897, Bruxelles. L'exposition universelle bat son plein. A Tervuren, 267 Congolais sont exhibés au palais des Colonies, créé spécialement pour l'occasion.

Extirpés de leurs terres, ils ont été exposés dans des villages congolais, pour montrer aux Belges les bienfaits du projet de colonisation de Léopold II au Congo. En six mois, pas moins de 1,2 million de visiteurs se presseront pour admirer ces "créatures exotiques et sauvages".

En 1958, c'est aux pieds de l'Atomium qu'un village congolais est reconstitué pour l'exposition universelle, avec des huttes, des animaux de brousse empaillés et des indigènes. L'"attraction" fut fermée lorsque des voix s’élevèrent: certains visiteurs jetaient des cacahuètes et des bananes aux familles congolaises du village.

Un spectacle ahurissant et à peine croyable de nos jours. Et pourtant, ce n'est pas si loin de nous. Et pourtant, le clivage de couleur de peau existe encore aujourd'hui. Les races sont encore distinguées selon une construction idéologique, alors que chaque homme et femme appartient à une seule et même espèce: l'homo sapiens ("homme savant").

L'exposition "Zoos humains, l'invention du sauvage" se veut un outil pédagogique, permettant de déconstruire cette idée de races et faire prendre conscience de notre conditionnement à penser l'autre comme différent. Cette exposition retrace l'histoire de cinq siècles qui ont vu se créer et se développer l'industrie de l'exhibition humaine.

Dans le monde, plus de 1 milliard 400 millions de visiteurs vont venir observer entre 30.000 et 35.000 indigènes, arrachés d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des autres terres colonisées.

L'histoire de Saartjie Baartman, la "Vénus hottentote"

Projection de "Vénus noire" prévue le 25 octobre, dans le cadre de l'exposition. Salle Ferrer • 5 € / Réduit 3 € Projection suivie d'un débat.

Informations complémentaires

Pour son installation à la Cité Miroir à Liège, "Zoos humains, l'invention du sauvage" a été enrichie et adaptée grâce à un volet inédit sur l'histoire belge liée à cette thématique.

L'exposition se tient du 17 septembre au 23 décembre 2016 à la Cité du Miroir à Liège.

Tarif plein : 5 €
Tarif réduit : 3 € (groupes de min .10 pers. ,- de 26 ans, demandeurs d'emploi, citoyen de MNEMA, membre des Territoires de la Mémoire, carte Prof, article 27)

Site internet de l'exposition.

Marine GUIET