Ville de Bruxelles 1000

"Courts mais trash" fête ses 15 ans du 15 au 19 janvier

Le festival permet aux œuvres qui ne trouvent pas leur place ailleurs d’exister et de circuler.

Des centaines de courts-métrages que vous ne trouverez probablement pas ailleurs, voila la recette du festival "Courts mais trash" qui s’ouvre le mercredi 15 janvier pour une quinzième édition haute en couleur.

Les œuvres que vous pourrez découvrir, regroupées sous le terme "Trash", ne sont pas forcément provocantes ou choquantes (certaines si…). Elles sont aussi alternatives, politiques ou décalées.

Pour garantir des moments savoureux, les films sont distillés dans diverses soirées thématiques comme "Courts Mais Super Sex", "Courts Mais Super Trash", ou encore "Inclassables", des moments attendus par les amateurs de cinéma indépendant et alternatif. Pointons aussi en particulier, "Female Trouble", une projection 100% féminine de la réalisation à la sélection. Elle abordera exclusivement des thématiques féminines à travers des films engagés, des comédies ou même des films d'horreur.

Une bonne partie des réalisateurs seront présents aux projections afin de dialoguer et échanger avec leur public, dans une ambiance des plus décontractée. En plus de donner la parole à des réalisateurs qui n’ont pas souvent l’occasion de la prendre, pour transmettre des messages qu’on n'a pas souvent l’occasion d’entendre, le festival est un bouillonnement créatif unique en son genre.

Côté "Prix", deux compétitions internationales et une nationale sont organisées. Tout ça se déroule dans deux salles des Riches-Claires, sauf pour quatre séances qui se tiendront au cinéma Palace. En bonus, vous pourrez profiter des After Trash Party, d’un concert et d’une soirée spéciale "Karaoké Mais Trash".

Le prix d’entrée pour les différentes séances est fixé à 8€ et un "Pack Mais Trash" valable pour cinq séances est en vente à 25€. Pour toutes les infos, horaires et réservations, allez faire un tour sur le site du festival.

R. Duculot